Le blog du Petit Vapoteur
Bien choisir son taux de nicotine

Bien choisir son taux de nicotine

04/07/2018  /   Le coin des débutants , Les liquides , SOS VAPE

Bien choisir le taux de nicotine de sa cigarette électronique

Formule molécule nicotine

Le choix du taux de nicotine est un élément déterminant pour réussir son sevrage tabagique. Pourtant, nombreux sont les vapoteurs qui n’utilisent pas le dosage qui leur correspond. Résultat, ils prennent le risque d’abandonner leur cigarette électronique et de recommencer à fumer. Nous allons donc voire ensemble quelques règles clés pour ne pas se tromper.

Différents taux de nicotine de e liquides

Un point sur la nicotine

La première erreur que peut commettre un apprenti vapoteur est de confondre, comme le font souvent les médias, tabac et nicotine. Certes, on trouve de la nicotine dans les cigarettes, et c’est cette molécule qui crée une dépendance, mais ce n’est pas elle qui tue des millions de fumeurs. Le danger du tabac réside dans les centaines d’autres substances contenues dans la fumée, au premier rang desquels on trouve le monoxyde de carbone et le goudron.

Le but lorsque l’on s'arrête de fumer est donc de se débarrasser de toutes ces substances néfastes pour la santé tout en comblant au mieux ses besoins en nicotine. C’est d’ailleurs le rôle des substituts nicotiniques, que vous les trouviez en pharmacie (patchs, gomme à mâcher…) ou dans un magasin de cigarettes électroniques. Il ne faut dès lors pas se tromper de combat : l’ennemi, c’est le tabac, pas la nicotine.  

Différence entre vapoter et fumer

La complexité de la dépendance

Une autre erreur que peut commettre un vapoteur débutant est de mal juger sa dépendance à la nicotine. Cela peut paraître illogique, mais quelqu’un qui fume cinq cigarettes par jour peut parfois être aussi dépendant que quelqu’un qui en fume un paquet. On peut l’expliquer par un phénomène de compensation, qui fait qu’un fumeur aura tendance à prendre des bouffées plus fortes et plus fréquentes pour combler ses besoins en nicotine. Un phénomène démontré scientifiquement par l’intermédiaire des cigarettes dites "lights" qui causaient au moins autant de dégâts que les cigarettes "classiques". Elles ont d’ailleurs depuis été interdites.

La complexité de la dépendance à la nicotine vient aussi du fait qu’elle est multifactorielle. Elle est d’abord physique (le corps réclame sa dose de nicotine), mais aussi psychologique (elle permet de répondre à un état de stress par exemple). Ce deuxième facteur implique donc une éventuelle variation de vos besoins. Il faudra le prendre en compte et ne pas hésiter à adapter son taux en fonction.

Quitter le tabac c'est possible grâce à la cigarette électronique

L'importance du "hit" procuré par une cigarette électronique

Lorsque l'on aspire la vapeur produite par une cigarette électronique, on ressent ce que l'on appelle le "hit", une sensation de grattement dans la gorge qui se rapproche de celle que vous pouv(i)ez avoir quand vous fum(i)ez. Ce hit est influencé directement par la nicotine, et sa force dépend entièrement de votre taux. Bien choisir son dosage nicotinique équivaut donc aussi à trouver le hit qui nous correspond. S'il est trop faible, vous aurez l'impression de n'avoir aucune sensation et d'aspirer de l'air aromatisé. A l'inverse, s'il est trop puissant, vous ressentirez une irritation dans la gorge qui vous fera tousser. 

N.B. : Généralement, les fumeurs qui passent à la e-cigarette toussent pendant quelques jours. Comme nous venons de le voir, le taux de nicotine peut en être la cause, mais pas seulement. Cela peut aussi venir d'une mauvaise technique d'aspiration (les bouffées doivent être douces et lentes) ou des dégâts déjà causés par la cigarette sur vos voies respiratoires. Dans ce cas, plus vite vous arrêterez de fumer et plus vite l'irritation causée par le tabac disparaîtra.

Le hit provoqué par la nicotine

Prendre son temps

Vous l’aurez compris, il n’existe pas de réponse toute faite qui vous permettra de trouver le taux de nicotine qui vous correspond. Il est donc très important de prendre son temps pour trouver le dosage qui comble le plus efficacement vos besoins. Vous pouvez également faire un rapide test en ligne qui vous permettra de mieux mesurer votre dépendance. En fonction de votre résultat et/ou de votre consommation, nous pouvons vous conseiller les taux de nicotine suivants :

Taux de nicotine en fonction de sa consommation de tabac

Précisons qu’il s’agit de conseils théoriques qu’il faudra mettre à l’épreuve de la pratique. Si vous ressentez une sensation de manque dans votre journée qui ne peut pas être assouvie par la vape, c’est que vous avez besoin d’un dosage plus élevé. Il ne faut alors pas hésiter ou attendre que ça passe, votre sevrage tabagique en dépend ! Au risque de nous répéter, l’ennemi, c’est le tabac, et la nicotine contenue dans votre e liquide est votre solution pour vous en débarrasser.

Le cas des gros fumeurs

A cause de la Directive sur les Produits du Tabac inscrite dans la loi française en mai 2016, les taux de nicotine des e-liquides sont limités à 20 mg/ml. Un seuil qui n’a l’air de rien, mais qui s’avère insuffisant pour certains gros fumeurs. Plusieurs solutions s’offrent néanmoins à eux. Ils peuvent, par exemple, associer la cigarette électronique à un autre substitut nicotinique, comme des patchs ou des gommes à mâcher. Une combinaison qui ne présente pas de danger même s’il convient d’en parler à votre médecin.

Ils pourront également s’orienter vers des e liquides aux sels de nicotine. Bien qu’également limités à 20 mg/ml, ces e-liquides permettent de combler le manque plus rapidement et sont donc plus efficaces. Les taux de sels de nicotine élevés sont également moins irritants pour la gorge que la nicotine « classique ». Ils provoquent donc moins de gênes potentielles lors du vapotage. 

 e liquide aux sels de nicotine

E-liquide Classique de Minimal aux sels de nicotine

Bien choisir sa cigarette électronique

Dernière étape pour choisir le bon taux de nicotine, s’assurer qu’il convienne à votre matériel. Certaines cigarettes électroniques sont en effet plus puissantes que d’autres, ce qui impacte la délivrance nicotinique. Pour schématiser, plus cette puissance sera importante et plus le taux de nicotine devra être bas.

Toutefois, lorsque l’on est dans une optique de sevrage, il vaut mieux partir sur du matériel conçu pour les vapoteurs débutants. Nous vous conseillons par exemple des cigarettes électroniques pas chères comme le kit Exceed D19, le kit iKuu Zenith ou le kit iStick Nautilus. Trois modèles peu coûteux et qui n’ont besoin que d’une puissance de 15W pour fonctionner, ce qui est idéal pour débuter.

 cigarette électronique pour débutant

Kit Ikuu Zenith de Innokin

Quand diminuer le taux de nicotine de son e-liquide ?

Une fois que l’on s’est enfin débarrassé de ses dernières cigarettes, on cherche souvent à diminuer son taux de nicotine. Une volonté légitime, mais qui peut s’avérer risquée. En baissant trop rapidement son dosage, on peut en effet se trouver dans un état de manque qui peut nous conduire tout droit chez notre ancien buraliste. Il faut donc y aller très progressivement. Et si on sent que nos besoins ne sont pas suffisamment comblés, on revient directement à notre taux de départ, sans se poser de question. Ce n'est pas une course et la victoire que représente un arrêt du tabac est déjà largement suffisante !

Victoire de la cigarette électronique

Sur le même sujet :

 Morgan

Voir tous les commentaires (3)

Pascal

06/05/2019 08:19:40

Bonjour Freville. Oui, les e liquides conservent leur goût même sans nicotine. Cdlt.

Freville

04/05/2019 14:03:29

Y a t'il du goût quand on capote du 0% nicotine ? Merci

Jouen

25/10/2018 05:52:50

Bonjour. Est ce qu'un taux trop bas de nicotine peut provoquer des insomnies ?

Ajouter un commentaire

 (avec http://)