L’anatomie d’une cigarette electronique

Le principe

La cigarette électronique est un appareil capable de vaporiser du eliquide arômatisé nicotiné ou non destiné à être inhalé. Ce dispositif produit une vapeur ressemblant visuellement à la fumée produite par la combustion du tabac.

La batterie est le dispositif alimentant en énergie électrique la résistance de votre cigarette électronique. Constituée d'une mèche en coton ou en silice entouré par du fil résistif. C'est la partie consommable de la cigarette électronique que vous aurez à changer régulièrement. Un compartiment étanche souvent transparent et jaugé destiné à accueillir le eliquide d'une contenance variable suivant les modèles. Embout ou drip tip qui sera en contact avec votre bouche. Sa forme et sa texture va jouer sur le confort de vape et la température de la vapeur inhalé. Pièce qui permet de relier la batterie à l'atomiseur qui intègre généralement une bague de réglage d'entré d'air : l'airflow. Il s'agit du bouton d'activation sur lequel appuyer pendant toute la durée de l'inspiration. La pression du bouton provoque la chauffe de la résistance et génère la vapeur.

Quelle cigarette électronique est faite pour vous ?

Cliquez sur votre profil

Vous êtes un fumeur :

Vous fumez moins d'une dizaine de cigarettes par jour, le plus souvent lors des soirées pour accompagner votre verre.
Nous recommandons les modèles suivants :
Vous fumez régulièrement entre dix et vingt cigarettes par jour. vous avez toujours un paquet de cigarette à portée de main.
Nous recommandons les modèles suivants :
Vous fumez régulièrement plus de 20 cigarettes par jour. vous avez toute la journée une cigarette à la bouche.
Nous recommandons les modèles suivants :
Vous fumez régulièrement plus de 20 cigarettes par jour. vous avez toute la journée une cigarette à la bouche.
Nous recommandons les modèles suivants :
En savoir plus

La cigarette électronique, c'est quoi ?

Anatomie d'une cigarette électronique

La cigarette electronique reproduit les sensations d'une cigarette classique. Elle est composée d'une batterie et d'un clearomiseur permettant d'accueillir le eliquide destiné à être vaporisé. Lors de l'aspiration, le eliquide, mélangé à l'air inspiré, est diffusé sous forme de vapeur reproduisant la fumée d'une cigarette.

Pour les petits, moyens ou gros fumeurs nous vous proposons des kits complets simples et accessibles. Il faut simplement rajouter le eliquide de votre choix pour les faire fonctionner.

Le Petit Vapoteur vous explique dans ce guide de la cigarette électronique tous les éléments à prendre en compte pour savoir quelle cigarette électronique choisir et liste tous ses avantages.

Selon la réglementation de l’AFSSAPS, nous vous rappelons que la cigarette electronique n’est pas un médicament, qu’elle n’est pas vendue pour arrêter de fumer et est interdite aux moins de 18 ans.

Comment fonctionne une cigarette électronique?

La cigarette électronique est l'association d'une batterie et d'un clearomiseur, lui-même composé d'un réservoir et d'un système de vaporisation:la résistance.

Batterie d'une cigarette électronique

  • La batterie est le dispositif alimentant en énergie électrique la résistance de votre cigarette electronique. Deux points importants sont à prendre en compte dans le choix de votre kit de cigarette électronique : l'autonomie de la batterie et sa puissance, c'est à dire sa capacité à produire de la vapeur. Pour plus de détails voir le guide batterie.

Clearomiseur d'une cigarette électronique

  • Le clearomiseur de la cigarette électronique est composé d'un réservoir, d'une résistance (composé d'un fil résistif et d'une mèche coton) et d'un embout buccal (drip tip). Les mèches de la résistance transportent par capillarité le eliquide contenu dans le réservoir jusqu'au fil résistif. La pression sur le bouton d'activation de la batterie provoque la chauffe du fil résistif et vaporise le eliquide en contact avec celui-ci. La vapeur produite remonte jusqu'à l'embout buccal (drip tip) et est inhalé par l'utilisateur. La taille du réservoir c'est à dire l'autonomie en eliquide est un critère à prendre en compte dans le choix de votre cigarette électronique.  Pour plus de détails voir le guide clearomiseur. La valeur et le type de résistance va influencer la quantité de vapeur produite. La résistance est un consommable qu'il faut changer régulièrement (en moyenne 1 résistance a une durée de vie de 15 jours).

Quels sont les avantages de la cigarette électronique?

    • Pas de combustion, donc pas de goudron, uniquement de la vapeur aromatisée au goût et au dosage de nicotine de votre choix.
    • Très économique, avec la cigarette électronique, votre budget est divisé au minimum par 5
    • Oubliez cendriers, briquets et odeurs de tabac.
    • Vous gardez la même gestuelle , les mêmes sensations qu'avec une cigarette de tabac.

Comment savoir quelle cigarette électronique choisir?

Lorsque l'on veut passer à la cigarette electronique, se pose la question du modèle à acquérir. Le marché de la cigarette électronique propose une multitude de modèle, une offre tellement riche que l'on vient à s'y perdre à l'heure du choix. Nous vous proposons un petit guide de la cigarette électronique pour vous aider à trouver facilement quelle e cigarette choisir.

1. Les modèles de vapoteuse à éviter pour débuter

Cigarette électronique en forme de cigarette de tabac

Le premier réflexe lorsque l'on veut arrêter la cigarette c'est de la remplacer par un dispositif électronique très ressemblant (même forme, même taille) en somme on veut remplacer la cigarette par la même chose... Un réflexe compréhensible mais à éviter. La cigarette électronique de première génération imitant la forme d'une cigarette traditionnelle, la cigalike, produit très peu de vapeur, délivre une quantité insuffisante de nicotine et la sensation au passage de la vapeur en gorge est quasi inexistante tout comme l'autonomie de la batterie. De même, le choix des arômes est très limité. En résumé, la cigarette electronique type cigalike ne permet pas d'arrêter de fumer. Les industriels du tabac l'ont d'ailleurs bien compris et proposent des modèles de ce type aux bureaux de tabac. Néanmoins il ne faut pas oublier la notion comportementale même si elles ne permettent pas d'arrêter de fumer, elles peuvent servir de déclencheur pour découvrir d'autres modèles bien plus efficaces.


Cigarette électronique expert avec plusieurs accus

A l'inverse on voit encore trop souvent des débutants orientés vers du matériel réservé aux initiés comme un atomiseur réparable type dripper permettant un meilleur rendu des saveurs associé à une box puissante pourvue d'une multitude de mode d'utilisation et de réglages. Si l'utilisateur confirmé peut ensuite choisir ce type d'association il est néanmoins nécessaire de ne pas sauter les étapes au risque de se décourager et d’abandonner la cigarette électronique.


2. Quelle e cigarette choisir pour les débutants?

Maintenant que l'on sait quels modèles éviter, quelle cigarette electronique choisir pour débuter ?

Cigarette électronique débutant : le Pod

Photo de la cigarette electronique Koddo pod nano

La cigarette electronique au format Pod est certainement la plus simple à utiliser. Le Koddo pod nano en est la parfaite illustration. Entièrement plug and play, cette cigarette electronique propose un excellent rendu et une utilisation simplifiée grâce à ses cartouches préremplies. Elle conviendra parfaitement aux petits fumeurs qui recherchent la simplicité. L'inconvénient avec ce type de modèle de cigarette electronique est le choix encore limité en saveur de eliquide.

Cigarette électronique débutant : le kit

Photo de la cigarette electronique jem de innokin

Il est préférable pour débuter de privilégier les modèles de cigarette électronique rechargeable. La cigarette électronique rechargeable est un appareil simple d'accès, constitué d'un clearomiseur qui est un réservoir dans lequel se trouve le système de vaporisation (on remplit soi-même le réservoir avec du e-liquide) et d'une batterie permettant de faire chauffer et de vaporiser le eliquide.

L'utilisation d'un clearomiseur procure un « hit » (sensation dans la gorge) proche de celui d'une cigarette ordinaire. Le clearomiseur accepte un très grand nombre de eliquide et son réservoir généralement supérieur à 2 ml assure une bonne autonomie. Les clearomiseurs dernière génération sont équipés d'une bague airflow permettant de régler le débit de l'air à l'inspiration et d'un système de remplissage de eliquide simplifié.

La batterie de la cigarette électronique est, quant à elle, beaucoup plus autonome et puissante que les cigalikes permettant de reproduire les sensations de la cigarette et de délivrer avec plus d'efficacité la nicotine sur une longue durée. Elle est équipée d'une fonction passtrough permettant de vaper tout le long de la charge. Le temps de charge est désormais beaucoup plus court même pour des batteries au format box. Cette dernière s'est largement répandue au détriment des formats tube et il n'est désormais plus rare de la retrouver entre les mains des vapoteurs. Cet engouement s'explique par la grande autonomie de ses batteries, un rechargement rapide et une puissance augmentée. Les boxs ont gagné en compacité et en confort d'utilisation et sont conseillées pour les gros fumeurs.

3. Quels critères prendre en compte pour savoir quelle cigarette électronique choisir

Quand on cherche à savoir quelle cigarette electronique choisir pour la première fois, le choix peut, à première vue, s'avérer complexe. Devant le nombre important de modèle de cigarettes électroniques sur le marché, le fumeur souhaitant passer à la vape pour arrêter de fumer peut se trouver un peu perdu à l'heure du choix.

Voici donc un rapide guide de cigarette électronique pour vous aider.

La cigarette électronique qui correspond le mieux à vos besoins est celle qui sera suffisamment autonome pour tenir une journée complète sans être rechargé, simple d'utillisation et qui vous donnera la sensation de fumer avec une vraie sensation en gorge (le hit) tout en vous apportant le plaisir de faire de la vapeur et d’apprécier les goûts des eliquides.

Pour trouver quelle e-cigarette électronique choisir  parmi nos modèles vous devez prendre en compte votre comportement d'ancien fumeur et cibler vos motivations.

1. Votre consommation de cigarette :

  • Fumeur occasionnel : vous fumez moins d'une dizaine de cigarettes par jour, le plus souvent lors des soirées pour accompagner votre verre mais vous ne ressentez pas vraiment de dépendance.
  • Fumeur modéré : vous fumez régulièrement entre 10 et 20 cigarettes par jour, vous avez toujours un paquet de cigarettes à portée de main, vous êtes dépendant mais vous pouvez vous en passer quelques heures.
  • Fumeur infatigable : vous fumez régulièrement plus de 20 cigarettes par jour. Vous avez toute la journée une cigarette à la bouche et l'idée de ne pas en avoir n'est pour vous pas envisageable.
  • Vous ne fumez pas, nous vous déconseillons fortement l'utilisation de la cigarette électronique.

2. Votre objectif :

  • Remplacer totalement la cigarette par la cigarette electronique et conserver le plaisir du geste et les sensations :

- les réglages ne sont pas votre truc vous voulez le matériel le plus simple possible

- les réglages ne vous dérangent pas et vous êtes prêt à cela pour améliorer le rendu et découvrir différents styles de vape.

  • Arrêter complètement, la cigarette electronique n'est qu'une transition, vous avez déjà diminué votre consommation de cigarette, la cigarette électronique est une aide dans les moments difficiles.
  • Diminuer votre consommation de cigarette.
  • Tester pour voir avec un budget restreint.

4. Choix de votre eliquide et de votre taux de nicotine pour votre cigarette electronique

E liquide pour cigarette électronique : choix du taux de nicotine

Vapoter un eliquide qui vous plait avec un dosage en nicotine correspondant à vos besoins est indispensable pour faciliter votre passage de la cigarette traditionnelle à la cigarette électronique. Par conséquent, le choix de votre eliquide est tout aussi important que le choix de votre cigarette electronique. Un bon dosage de nicotine est nécessaire pour pallier aux sensations de manque dues à l'arrêt du tabac.

Le taux de nicotine ne dépend pas seulement de votre dépendance mais également du type de matériel utilisé. Plus votre cigarette électronique sera performante, plus la quantité de nicotine délivrée à chaque aspiration sera importante.

Pour savoir comment choisir son eliquide, nous vous invitons à consulter notre guide eliquide.

5. Conseils pour bien démarrer la cigarette électronique

  • Pour bien démarrer vous devez choisir un kit de cigarette électronique qui vous permettra de vapoter une journée complète sans avoir à recharger.
  • Un bon dosage de votre eliquide en nicotine est nécessaire pour pallier les sensations de manque dues à l'arrêt du tabac.
  • Ne vous attendez pas à retrouver le goût de la vraie cigarette, les sensations sont comparables mais le plaisir deviendra supérieur si vous trouvez votre eliquide all day (eliquide que l'on vape régulièrement) correctement dosé en nicotine.
  • La manière de prendre une bouffée est différente. Au contraire des aspirations généralement courtes et intenses d'une cigarette, les aspirations doivent être plus longues (3 à 4 secondes) et plus douces avec une cigarette electronique. Pendant toute la durée de la bouffée vous devez rester appuyé sur le bouton d'activation de la batterie.
  • Il est conseillé d'avoir toujours plusieurs résistances de remplacement. C'est la partie consommable de la cigarette électronique qui doit être changée régulièrement. Lorsque la résistance est en fin de vie, les sensations et la quantité de vapeur diminuent.
  • Lors de l'installation d'une nouvelle résistance il est nécessaire d'attendre quelques minutes après le remplissage de votre réservoir en eliquide avant d'appuyer sur le bouton de la batterie et d’utiliser votre cigarette électronique, au risque d'avoir un goût de brûlé.
  • Ne culpabilisez pas si vous avez l'impression de vapoter à longueur de temps les premiers jours c'est la conséquence d'une efficacité moindre de la cigarette électronique à délivrer de la nicotine.
  • Attention à ne pas baisser trop vite votre taux de nicotine au risque de souffrir de manque.
  • Le plaisir est un élément crucial dans la vape, n'hésitez pas à tester plusieurs eliquides et à changer régulièrement.

Quelles sont les différentes familles de l'e-cigarette ?

On distingue plusieurs familles de cigarettes électroniques ayant des capacités différentes, une taille qui varie et aussi un encombrement plus ou moins important. Le format d'une cigarette electronique doit correspondre à vos besoins en fonction de votre fréquence d’utilisation. On distingue :

La Cigalike : première génération de cigarette électronique

  • Le format Cigalike : La « cigalike » est une cigarette electronique de toute première génération. Volontairement conçue pour ressembler à une vraie cigarette pour attirer le fumeur, elle s’avère très limitée en capacité et en efficacité pour délivrer la nicotine et obtenir un rendu de saveur et de vapeur satisfaisant pour le vapoteur.

Cigarette électronique tube

  • Le format tube : c'est une cigarette electronique au format tubulaire. Discrètes et souvent de petites tailles, elles se glissent facilement dans une poche. Les cigarettes électroniques de cette famille sont composées d’une batterie rechargeable de bonne capacité. Et d’un clearomiseur, amovible ou non. Il existe en effet les modèles de cigarette electronique AIO (Tout en un) comme l’Ego Aio où le réservoir est intégré. Ce format de cigarette électronique est très simple à utiliser. Peu ou pas de réglages, la batterie reconnait automatiquement le clearomiseur et envoie la puissance nécessaire. Les batteries sont rechargeables USB. Le clearomiseur (réservoir) peut être rempli avec les eliquides de votre choix. Seules les résistances sont à changer régulièrement.

Cigarette électronique box

  • Le format box : c'est une cigarette electronique qui possède une batterie au format rectangulaire, comme une « boîte ». Ces modèles sont plus encombrants car ils contiennent soit une batterie de très grande capacité, soit des accumulateurs (des piles) spécifiquement adaptés au matériel de vapotage et généralement non fournis. Il existe des « boxs » pouvant contenir plusieurs de ces accus. Ce format permet de vapoter plus longtemps mais aussi d’atteindre des puissances plus élevées.

Cigarette électronique Pod

  • Le format Pod : c'est une cigarette électronique de nouvelle génération. Souvent de petites tailles, elle est utilisée pour vapoter des e liquides alternatifs comme les sels de nicotine ou CBD. Les Pods peuvent également être efficaces avec les e liquides classiques ayant des taux élevés de nicotine et peu de glycérine végétale. Ces e liquides se vapant à faible puissance, les pods n’ont pas besoin de grosse capacité (batterie, résistance) pour être efficace, ce qui explique leur faible encombrement. On distingue les Pods rechargeables en e liquides et les Pods à cartouches pré-remplies.

Quelle cigarette électronique choisir pour quel profil ?

Tous les kits de cigarette electronique présents sur notre site sont constitués de produits fiables, plébiscités par les consommateurs. Nous les conseillons pour leur efficacité et leur facilité d'utilisation.

Vous souhaitez savoir quelle e-cigarette choisir ? Lisez ce guide de cigarette électronique.

Cigarette électronique pour fumeur occasionnel

  • Si vous êtes un fumeur occasionnel (moins de 10 cigarettes par jour), ou si pour vous la cigarette electronique n'est qu'une transition pour un arrêt total et que vous recherchez un matériel simple et performant sans réglages, l'idéal est le kit Exceed D19 qui est aussi disponible en pack Exceed débutant (avec trois e liquides).

Cigarette électronique pour fumeur modéré

  • Si vous êtes un fumeur modéré (entre 10 et 20 cigarettes par jour) ou un gros fumeur, et que vous recherchez une cigarette electronique simple d'utilisation, autonome et reproduisant parfaitement les sensations de la cigarette nous vous conseillons le kit iKuu Zenith ou le pack Zenith Débutant (avec trois e liquides). Vous pouvez également choisir le kit de cigarette électronique Istick Nautilus. Une référence indémodable qui à fait ses preuves et qui existe également en pack avec e liquides : le kit Istick Découverte

Cigarette électronique pour gros fumeur avec batterie intégrée

  • Pour les moyens et gros fumeurs pour qui les réglages ne dérangent pas nous vous conseillons le kit Ikuu i80 Melo 4, une cigarette électronique perfectionnée, autonome, polyvalente et évolutive qui vous permettra de découvrir tous les styles de vape.

Cigarette électronique pour gros fumeur avec accus


Cigarette électronique pour petit et gros fumeur

  • Le cas des formats Pods est un peu différent puisqu'il s'adresse autant au vapoteur débutant, primo-accédant ou vapo-fumeur, autant qu'au gros vapoteur qui a besoin d'un matériel peu encombrant très ponctuellement. Dans cette catégorie nous vous proposons la cigarette electronique Koddo Pod Nano, le kit Teros ou le kit Nautilus Aio

Vous savez désormais quelle cigarette électronique choisir.

Quelle cigarette électronique dois-je acheter pour débuter ?

Le modèle de cigarette électronique qui correspond le mieux à vos besoins est celui qui vous donnera la sensation de fumer avec une vraie sensation en gorge (le hit) tout en vous apportant le plaisir de faire de la vapeur et d’apprécier les goûts des e liquides.

Le choix pléthorique en matière d’e-cigarettes peut parfois être déroutant pour le débutant. Choisir sa première cigarette électronique pour commencer la vape n’est alors pas une tâche facile. Avant tout, il faut prendre en considération son profil de fumeur et sa dépendance à la nicotine :

  • Fumeur occasionnel (moins de 10 cigarettes par jour, dépendance faible) ;
  • Fumeur modéré (entre 10 et 20 cigarettes par jour, dépendant moyenne) ;
  • Fumeur infatigable (plus de 20 cigarettes par jour, dépendance forte).

Grâce à cette information clé, vous pouvez ensuite naviguer sur le site pour trouver la cigarette électronique faite pour vous. Pour cela, nous mettons plusieurs outils à votre disposition.

Le premier se situe au début de ce guide. En cliquant sur votre profil, nous vous proposerons trois modèles qui ont toutes les chances de vous convenir. Ces e-cigarettes ont été choisis par nos soins en fonction de différents critères : qualité de fabrication, simplicité d’utilisation, efficacité de la délivrance nicotinique, autonomie de la batterie ou du réservoir… Nous prenons aussi en compte les retours de nos clients et nous ne proposons que les e-cigarettes qui ont convaincus leurs utilisateurs.

Le deuxième se situe sur la page Tous nos kits. Grâce aux différents filtres, vous pourrez trier facilement les différents modèles pour trouver celui qui correspond le mieux à vos critères. Nous vous conseillons notamment d’utiliser le filtre « Je débute » puis de faire votre choix en fonction du format, du prix ou de la note des produits.

Pourquoi passer à la cigarette électronique ?

Parce que vous êtes fumeur et que vous souhaitez vous libérer de l’addiction au tabac et à la cigarette. Si vous ne fumez pas, nous vous déconseillons d'utiliser une cigarette électronique.

Voici quelques raisons pour vous convaincre :

  • La cigarette électronique est moins dangereuse pour la santé car elle ne contient ni monoxyde de carbone, ni goudron, ni ammoniaque, ni aucunes des 4000 substances toxiques ou cancérigènes présentes dans la cigarette classique. En arrêtant de fumer avec une e-cigarette, vous arrêtez donc de consommer le poison qu’est le tabac. Nombreux sont les vapoteurs à retrouver leur souffle et leur odorat. Vous arrêtez aussi de sentir le tabac froid.
  • Arrêter de fumer avec une cigarette électronique est aussi plus facile qu'avec d'autres substituts nicotiniques car vous gardez le geste et vos habitudes. Vous pouvez continuer à prendre vos pauses avec vos collègues fumeurs ou à vapoter en terrasse l'été, tout en obtenant votre dose de nicotine. Cette dose évoluant dans le temps, vous pouvez progressivement la diminuer jusqu'à utiliser un e liquide en 0 mg/ml. Vous serez alors complétement sevré.
  • Une autre raison est économique. Une e-cigarette coûte en effet moins chère qu'une consommation de tabac sur la durée. Cela deviendra encore plus vrai au fur et à mesure des augmentations du prix du paquet de cigarettes prévues par le gouvernement.
  • La dernière raison est écologique. En passant à la vape, vous n'avez plus à trouver un endroit pour jeter vos mégots (qui se retrouvent bien souvent dans la rue). Il faudra en revanche veiller à bien trier vos consommables pour qu’ils soient recyclés correctement. Plus d’informations à ce sujet dans la suite de notre guide.

Ces différents arguments sont d'ailleurs ceux qui sont le plus souvent avancés par les nouveaux vapoteurs pour expliquer leur choix. Selon une étude récente réalisée par le cabinet d'audit financier Ernst & Young sur le marché de la cigarette électronique, la première motivation des fumeurs est la protection de la santé. 51% des vapoteurs utilisent la e cigarette parce qu'elle est moins nocive que la cigarette classique. 49 % parce que l’e-cigarette les aide à réduire leur consommation de cigarette. Le prix est aussi une motivation en particulier dans les pays ou le tabac est fortement taxé.

Quels sont les avantages de la cigarette électronique pour ma santé ?

Les effets de l’e-cigarette sur votre santé doivent bien entendu être comparés à ceux du tabac. En France, la cigarette classique est responsable de 75 000 décès par an. Dès lors, la vape doit être considérée comme un outil de réduction des risques pour ne pas être victime de ce fléau. C’est en tout cas la position de nombreux scientifiques et médecins qui conseillent de plus en plus de passer à la cigarette électronique. On peut notamment citer Dr Gérard Mathern, tabacologue, pour qui la vape est « 1000 fois » moins dangereuses que le tabac. Cela s’explique notamment par le fait que la vapeur d’une e-cigarette ne contient pas les substances cancérigènes liées à la combustion.

En arrêtant de fumer avec une cigarette électronique, les vapoteurs ressentent pour la plupart des effets immédiats sur leur santé. LeMonde.fr a d’ailleurs recueilli les témoignages de certains d’entre eux dans un article. Les vapoteurs interrogés font tous état d’une amélioration de leur souffle, de la disparition de leurs quintes de toux et d’un odorat retrouvé. « Mes cheveux, vêtements, appartement, véhicule sentent désormais meilleur qu'un cendrier et j'ai évité les quatre ou cinq bronchites annuelles que m'offrait gracieusement le tabac virginien », déclare ainsi Fabrice au Monde.

Même si les effets de l’e-cigarette sur le long terme restent encore incertains, les autorités sanitaires britanniques n’hésitent pas à avancer qu’elle est au minimum 95% moins nocive que la cigarette classique. Agnès Buzyn, actuelle ministre de la Santé, fait le même constat. Pour elle aussi, la cigarette électronique est « clairement moins toxique que le tabac ».

On ne sait pas ce qu’il y a dans une cigarette électronique ?

Composition d'un e liquide pour cigarette électronique

Source: Le Monde.

C’est une idée reçue qui concerne surtout la composition des e liquides pour cigarette électronique. On sait pourtant parfaitement de quoi ils sont faits.

Pour commencer, un e liquide pour cigarette électronique contient majoritairement du propylène glycol (PG) et de la glycérine végétale (VG). Deux éléments bien connus qui sont également utilisés par les industries alimentaire, pharmaceutique ou cosmétique. Ils ne sont pas toxiques lorsqu’ils sont inhalés, mais attention, le PG peut provoquer une allergie chez certaines personnes.

Ensuite, un e liquide peut contenir de la nicotine. Cette molécule qui fait le succès de la e-cigarette est aussi présente dans les autres substituts au tabac. C’est elle qui permet de combler le manque que l’on ressent lorsque l’on arrête de fumer. La nicotine n’est pas dangereuse à petite dose mais peut poser un problème à haute dose (il faudrait pour cela boire, oui boire, plusieurs flacons de e liquides d’un seul trait). C’est d’ailleurs pour cette raison qu’une tête de mort est présente sur les fioles. La nicotine est aussi un produit addictif qui ne doit pas être consommer par les non-fumeurs. 

Enfin, un e liquide contient des arômes, très divers, pouvant être biologiques, naturels ou synthétiques. Ils peuvent être accompagnés d’eau, d’alcool ou d’additifs.

En France, la loi impose un étiquetage précis sur tous les e liquides pour cigarette électronique. La plupart des fabricants français respectent d’ailleurs la norme AFNOR, une certification très stricte qui interdit l’usage de produits potentiellement toxiques (nicotine de synthèse, PG ou VG de qualité non pharmaceutique, colorants, diacétyle…).

Vapoter avec une cigarette electronique est-il dangereux pour la santé ?

  • Danger de la cigarette électronique par rapport au tabac

Source: Le Monde.

Par comparaison au tabac et à son mode de consommation principal (la combustion), la cigarette électronique et les e-liquides présentent l’intérêt de supprimer ou de réduire significativement les risques de graves pathologies, comme les cancers. En ce sens, les e-liquides sont beaucoup moins nocifs que le tabac. Un fumeur qui choisit de ne plus consommer que la cigarette électronique diminuerait sa probabilité de développer des maladies en lien avec le tabac.

La cigarette électronique est-elle nuisible à mon entourage ?

Cigarette électronique et santé de votre entourage

La vapeur issue d’une cigarette électronique n’expose pas votre entourage à l’inhalation de plus de 4000 substances chimiques contenues dans la fumée de tabac, parmi lesquelles des irritants, des produits toxiques (monoxyde de carbone, goudrons…) et plus de 50 substances susceptibles de provoquer ou favoriser l’apparition de cancer.

Le vapotage passif serait donc moins problématique que le tabagisme passif dont la nocivité a été mondialement prouvé. Selon un rapport officiel demandé par le ministère de la Santé, dans une pièce où l’on utilise une e-cigarette, les éléments contenus dans la vapeur disparaissent à 95% en moins d’une minute. Pour ses auteurs, il est acquis que la demi-vie de la vapeurest environ cent fois inférieure à la demi-vie de la fumée de tabac.

Toujours selon le rapport, les composants que l’on retrouve dans la vapeur d’une e-cigarette (propylène glycol, glycérine végétale, arômes, nicotine…) sont présent à des « taux bien inférieurs aux valeurs réputées toxiques ou cancérogènes ; et ce même dans les conditions les plus extrêmes d’utilisation de l’e-cigarette ».

Ils en concluent donc que la vapeur d’une cigarette électronique a non seulement une durée de vie moins longue que la fumée d’une cigarette classique, mais qu’elle est aussi beaucoup moins toxique.

Ce n’est pas pour autant qu’il ne faut pas protéger son entourage. Nous recommandons notamment de ne pas exposer les mineurs à la vapeur d’une cigarette électronique et, dans la mesure du possible, de ne pas vapoter en présence de non-fumeurs. Nous vous conseillons sur ce point de consulter notre guide des bonnes pratiques.

Puis-je utiliser une vapoteuse si je suis enceinte ?

Fumer du tabac durant la grossesse augmente un certain nombre de risques : grossesse extra-utérine, fausse couche, accouchement prématuré, bébé de petit poids... Le moment de la grossesse est un très bon moment pour qu'une future mère fumeuse cesse définitivement de fumer. Si vous souhaitez arrêter de fumer à l’aide d’une cigarette electronique, parlez-en à un professionnel de santé.

L'e-cigarette est-elle un moyen de sevrage à la cigarette classique ?

Cigarette électronique et sevrage tabagique

De plus en plus d’études démontrent l’efficacité de la cigarette électronique pour la réduction des risques (cf. le rapport sur la Réduction des Risques et des Dommages d’avril 2016 publié par la Fédération Française d’Addictologie). Avec la cigarette électronique il n’y a pas de combustion de nicotine au d’autres produits. Les risques sont diminués de 95% selon certains experts. Enfin, de nombreux vapoteurs témoignent de leur diminution ou de leur arrêt complet de la cigarette après le passage à la cigarette électronique.

La cigarette électronique est-elle plus nocive que le tabac ?

Nocivité de la cigarette électronique par rapport au tabac

Contrairement à la cigarette classique, l’e-cigarette ne produit pas de goudrons ni de combustion. Or, c’est la combustion qui est responsable de la toxicité de la cigarette classique. Selon l'organisme Public Health England, un organe du ministère de la Santé britannique, la cigarette electronique serait ainsi 95% moins nocive que la cigarette traditionnelle.

Une étude publiée en 2017 dans la revue médicale Annals of Internal Medicine va dans le même sens. Menée sur de véritables fumeurs ayant arrêté grâce à la e-cigarette depuis plus de 6 mois, elle démontre une diminution significative dela concentration de produits toxiques et cancérigènes dans leurs organismes. Les chercheurs à l’origine de cette étude ont notamment relevé que le taux de nitrosamines, des substances cancérogènes impliquées dans le cancer du poumon, est réduit de 97 % chez les vapoteurs exclusifs par rapport aux fumeurs.

En France, le Haut Conseil de la Santé Publique considère que la cigarette électronique peut-être une aide pour arrêter ou réduire sa consommation de tabac. Elle recommande notamment aux professionnels de santé et aux fumeurs de considérer la e-cigarette comme un outil de réduction des risques, seulement dans le cas où elle se substitue à la consommation de tabac.

Si le Ministère de la Santé a longtemps été frileux par rapport à la vape, la Ministre de la Santé, Agnès Buzyn, a récemment fait un grand pour dédiaboliser ce produit. Sur Europe 1, elle a notamment fait entendre que le gouvernement n’y était pas opposé, chacun devant « trouver son bon outil de sevrage ». Elle assure aussi que la cigarette électronique est « clairement moins toxique que le tabac ».

Quels sont les avantages de la cigarette électronique par rapport aux autres substituts nicotiniques ?

Cigarette électronique et substitut nicotinique

Pour commencer, il ne faut pas opposer la cigarette électronique aux autres substituts nicotiniques. Tout ce qui permet d’arrêter de fumer est utile et doit être encouragé. Chacun peut ensuite choisir la méthode qui lui convient le mieux, en fonction de ses préférences.

La cigarette électronique présente toutefois plusieurs avantages. Elle permet en effet de conserver la gestuelle du fumeur, de reproduire le goût de la cigarette classique et sa fumée. On n’a ainsi pas vraiment la sensation d’arrêter, quand bien même on s’est débarrassé du tabac et de ses méfaits pour la santé.

Ces différents avantages ont d’ailleurs conduit les Français à se tourner de plus en plus vers l’e-cigarette. Selon Santé Publique France, elle est devenue au fil des années le premier substitut utilisé par les fumeurs. Près de 28% d’entre eux l’ont utilisée pour arrêter en 2017, contre 18% pour les autres substituts nicotiniques.

E-cigarette et substituts nicotiniques peuvent aussi être complémentaires, surtout chez les gros fumeurs qui ont besoin d’une dose importante de nicotine. Dans ce cas, les associer est même recommandé par certains médecins. On profite alors des avantages des deux produits pour maximiser ses chances d’arrêter de fumer.

Puis-je fumer des cigarettes classiques et utiliser une e-cigarette ?

L’utilisation simultanée de la cigarette électronique et de la cigarette classique ne pose pas de problème à court terme. Cela peut même être conseillé au départ pour vous habituer à la vape tout en conservant en apport optimal en nicotine.

Cependant, l’arrêt complet du tabac doit rester un objectif prioritaire sur le long terme. Même si vous diminuez votre consommation, fumez un peu vous expose toujours aux effets néfastes du tabac. Une étude norvégienne a ainsi démontré que des petits fumeurs (moins de 4 cigarettes par jour) ont un taux de mortalité 50% supérieur aux non-fumeurs. Ils sont notamment 3 fois plus susceptibles de mourir d’une maladie cardiovasculaire qu’une personne qui ne fume pas.

Si vous utilisez une cigarette électronique et que vous continuez à fumer, même en ayant réduit votre consommation de tabac, le risque de développer des maladies liées au tabac persiste donc. Ce qu’il y a de mieux pour votre santé, c’est d’essayer d’arrêter totalement et définitivement.

La cigarette électronique est-elle plus chère que le tabac ?

Prix du tabac par rapport à la cigarette électronique

Source: Le Monde.

La cigarette électronique revient véritablement moins cher que le tabac. Alors que le prix du paquet de cigarettes progresse constamment pour atteindre 10 euros en 2020, vous n’avez qu’à acheter une seule fois votre cigarette électronique.

Concernant les consommables de votre e-cigarette, il vous suffit de choisir les e liquides souhaités et les résistances dont l’usage varie en fonction de votre consommation. Pour un vapoteur débutant, comptez environ 2ml de e liquide par jour (soit environ 5 euros par semaine) et le changement de résistance tous les quinze jours (aux prix de 2 euros). Vous pouvez ainsi estimer votre budget cigarette électronique à une trentaine d’euros par mois, contre près de 300 euros si vous fumez un paquet par jour ! Alors faites du bien à votre porte-monnaie et profitez-en pour casser votre envie de fumer plutôt que votre tirelire !

Plus tard, si votre consommation devient plus importante (plus de 5 ml par jour), vous pourrez faire vous-même vos e liquides d'e-cigarettes. On appelle cela le DIY (ou Do It Yourself : faites le vous-même) qui a un coût beaucoup moins élevé et est simple à réaliser. Il est également possible de faire soi-même ses résistances avec du matériel dit « reconstructible » ou « réparable ». Si cette méthode permet également de faire des économies, elle nécessite quelques connaissances techniques de base.

J’ai acheté une e cigarette, que dois-je acheter d’autres ?

Votre e-cigarette est conçue pour fonctionner avec un e liquide. Votre consommation dépendra beaucoup de votre matériel. Une cigarette électronique pour débutant consommera peu et sera donc plus économique. Généralement, elle ne vous demandera pas plus de 2 ml de e liquide par jour. Lors de votre premier achat, vous pouvez donc partir sur une réserve de 5 e liquides en format 10 ml pour tenir le mois.

Une cigarette électronique intègre également une résistance dans son réservoir. Cette pièce s’use au fil du temps et doit être changée régulièrement (toutes les deux ou trois semaines environ). Dans quasiment tous les kits, deux résistances sont fournies. Toutefois, ces résistances sont généralement différentes et ne peuvent pas toujours vous convenir. Il convient donc de faire une petite réserve dès le départ pour ne pas être pris au dépourvu. L’achat de deux résistances vous permettra de tenir un mois sans problème avec un kit débutant.

En fonction de votre e-cigarette, vous aurez peut-être aussi besoin d’acheter des accessoires supplémentaires. On peut par exemple vous conseiller d’opter pour un chargeur USB à prise murale, plus rapide qu’une prise USB d’ordinateur. Si votre e-cigarette fonctionne avec un accu, il vous faudra l’acheter et, en complément, prendre un chargeur d’accus. Attention toutefois, la plupart des Packs de cigarette électronique présents sur notre site contiennent ces deux éléments. Il faut donc être attentif à ce qui est indiqué sur la fiche produit.

Quel liquide dois-je acheter pour débuter avec ma cigarette électronique?

Le choix de votre e liquide et le dosage du taux de nicotine sont déterminants dès l’achat de votre première cigarette électronique.

Fumeur occasionnel (moins de 10 cigarettes par jour), fumeur modéré (entre 10 et 20 cigarettes par jour) ou fumeur infatigable (20 cigarettes par jour), choisissez le bon dosage de nicotine et réussissez à coup sûr votre sevrage tabagique grâce à la cigarette électronique. Le soin accordé au choix de votre e liquide est primordial. Fruités, gourmands ou mentholés, écoutez vos goûts avant tout pour ne pas vous détourner dès le début de l’e-cigarette !

Voici quelques conseils de dosage en fonction de votre profil :

  • Fortement dépendant à la nicotine ? Optez pour des e liquides dosés dans un premier temps entre 16 et 18 mg/ml de nicotine.
  • Moyennement dépendant à la nicotine ? Orientez-vous vers un e liquide pour cigarette électronique dosé entre 11 et 12 mg/ml de nicotine.
  • Faiblement dépendant à la nicotine ? Prenez un e liquide dosé à 6 mg/ml de nicotine couplé à un “e liquide de secours” dosé à 11 ou 12 mg.

Vous pouvez aussi privilégier les saveurs fortes en sensations telles que la menthe qui renforceront le hit de la nicotine.

Pour en savoir plus, nous vous conseillons de consulter notre guide sur les e liquides.

Je débute et je veux faire beaucoup de vapeur, quelle cigarette électronique choisir ?

Cigarette électronique pour faire beaucoup de vapeur

Faire beaucoup de vapeur peut attirer les débutants. C’est malheureusement parfois une erreur qui peut empêcher de réussir son sevrage tabagique. Qui dit beaucoup de vapeur dit augmentation de la délivrance nicotinique. Vous pourrez alors sentir une irritation qui rendra le vapotage inconfortable. Une cigarette électronique qui produit beaucoup de vapeur nécessite également d’utiliser une technique d’inhalation directe. On envoi directement la vapeur dans les poumons, sans passer par la bouche, ce qui change les habitudes que l’on peut avoir avec la cigarette classique.

Ce type de matériel est donc à conseiller plutôt aux vapoteurs ayant déjà une petite expérience. Si c’est votre cas, ou si vous voulez quand même commencez par-là, il existe de très bons kits pour faire beaucoup de vapeur. On peut par exemple citer le kit Eleaf Ijust 3, le kit Vaporesso Polar ou le kit Smoktech X-Priv.

Un kit de cigarette électronique permettant de faire beaucoup intègre généralement une box puissante et un clearomiseur avec des résistances ayant une valeur basse (inférieur à 0.50 ohm). Ces résistances nécessitent l’utilisation d’un e liquide avec un taux de glycérine végétale élevé (au minimum supérieur à 50%) et avec un taux de nicotine plus faible que celui que vous utilisez habituellement. Nous conseillons sur ce point de ne pas dépasser les 6 mg/ml.

Ai-je besoin d’une box pour débuter la cigarette électronique ?

Cigarette électronique box : les différents modèles

Une box (que l’on pourrait traduire par boîte en français) est une cigarette électronique ayant un format carré. Ce format peut parfois dérouter les débutants qui préfèrent, généralement, retrouver la forme tubulaire de leur cigarette de tabac. Les boxs ont pourtant de nombreux avantages qui devraient amener les débutants à les privilégier dans certains cas.

La forme plus large des boxs leur permet souvent d’offrir une meilleure autonomie. Ce n’est pas un détail quand on a besoin de pouvoir vapoter tout au long de la journée. Si vous n’avez plus de batterie, vous risquez de reprendre une cigarette et de réduire vos chances de réussir votre sevrage tabagique.

Une cigarette électronique de type box est souvent munie d’un écran et d’un circuit électronique permettant d’accéder à plusieurs options. Parmi elles, on a la possibilité de varier la puissance de la délivrance nicotinique. Une caractéristique intéressante pour les vapoteurs qui ressentent un manque à certain moment de la journée. Même si tout cela peut paraître compliqué, les boxs modernes sont désormais très intuitives et vous trouverez facilement le réglage qui convient à vos besoins.

On comprend donc mieux qu’une box peut être un bon choix, surtout si vous êtes un gros fumeur. C’est notamment pour cette raison que Le Petit Vapoteur en inclue dans ces kits pour débutants. On peut notamment citer le Pack iKuu Zenith ou le Pack Jem, mais aussi le kit iStick Nautilus.

Si vous souhaitez plus d’informations sur les boxs, vous pouvez consulter notre guide dédié.

Pourquoi y a t-il de "grosses" vapoteuse ?

Cigarette électronique box grand format

Il s’agit des mods qui sont des modèles de cigarette électronique ayant une autonomie de batterie importante pour vapoter plus longtemps et une puissance élevée pour produire beaucoup de vapeur. Ce matériel n’est pas destiné à un public débutant car il demande de solides connaissances sur les résistances et l’utilisation des accus. Il existe les mods boxs et les mods tubulaires. Les mods boxs de taille mini sont plus adaptés au vapoteur débutant.

Est-ce que je peux utiliser ma cigarette électronique n’importe où ?

La cigarette électronique est soumise à des réglementations dont vous devez, en tant que vapoteur, connaître plus que les contours sous peine de vous voir infliger d’une amende d’une centaine d’euros.

Le décret relatif du 1er octobre 2017 interdit d’employer votre e-cigarette dans certains lieux publics et privés. Il s’agit notamment des établissements scolaires et destinés à l'accueil, à la formation et à l'hébergement des mineurs. Sans oublier les moyens de transport collectif fermés comme les bus, les trains et les métros. L’utilisation de la cigarette électronique s’avère aussi proscrite au sein des locaux recevant des postes de travail, qu’ils soient situés ou non dans les bâtiments de l'établissement, fermés et couverts et liés à un usage collectif.

Vous pouvez toutefois vous servir de votre cigarette électronique sous la condition de disposer d’un bureau individuel clos, excluant alors le vapotage dans les open-space. Vous êtes aussi en droit d’utiliser votre cigarette électronique si l’ouverture des locaux reste dédiée au public.

Pour en savoir plus, consultez notre guide sur la cigarette électronique et ses bonnes pratiques

Quelle est la fréquence d'utilisation d'une cigarette électronique?

Il faut savoir que la cigarette électronique est moins efficace pour délivrer de la nicotine à l’organisme qu’une cigarette classique. Il est donc tout à fait normal de vapoter plus que l’on fumait. Sur ce point, il faut faire confiance à son cerveau. Il connait exactement la dose de nicotine dont il a besoin et n’hésitera pas à déclencher les mécanismes comportementaux adaptés pour obtenir satisfaction. Ce phénomène est appelé par les tabacologues « autotitration » et il ne sert à rien d’aller à son encontre. Au contraire, vous risqueriez de vous retrouver en manque et de ne pas réussir votre sevrage tabagique.

Il est aussi normal que votre consommation évolue en fonction des moments de la journée. Généralement, on vapote plus le matin que le soir. Le niveau de stress peut aussi jouer, comme le manque de sommeil. Encore une fois, à cause de la moindre efficacité de la cigarette électronique par rapport à la cigarette classique, il ne faut alors pas hésiter à vapoter plus fréquemment pour réussir à apporter la juste dose à votre cerveau.

Il faut enfin veiller à vapoter de la meilleure des façons. Les aspirations doivent être douces et lentes (environ 3 ou 4 secondes par bouffée), encore plus qu’avec une cigarette de tabac. Vous devez aussi veiller à espace vous bouffées pour ne pas faire surchauffer la résistance de votre cigarette électronique.

Les cigarettes électroniques et les accus peuvent-ils être recyclés ?

Comme les e-liquides, les cigarettes électroniques peuvent être recyclées. C’est même vivement recommandé car sinon elles risquent de finir dans une décharge et de se dégrader au point de polluer les eaux et les sols.

Avant de jeter votre e-cigarette, vous devez nettoyer le clearomiseur à l’eau claire pour qu’il ne reste plus de trace de e-liquide. Vous pouvez ensuite l’amener dans un centre de recyclage spécialisé. Si vous n’en connaissez pas, rendez-vous sur le site eco-systemes.fr qui vous indiquera le point de collecte le plus proche de chez vous.

Les accus de cigarettes electroniques sont quant à eux à jeter dans les conteneurs spéciaux prévus pour les piles et généralement présents à l’entrée des grandes surfaces. Il est recommandé de protéger le pôle positif et négatif de l’accu avec une bande de ruban adhésif pour éviter tout risque de dégazage.

Guide de bonnes pratiques pour les utilisateurs de la cigarette électronique

Guide de bonnes pratiques pour la cigarette électronique

1. Pourquoi ce guide ?

En tant qu’acteur historique sur le marché de cigarette electronique, LPV souhaite accompagner aux mieux ses clients dans tous les aspects de leur nouvelle vie sans tabac. Les produits du vapotage, innovation de rupture en matière de santé publique et de lutte contre le tabac, sont apparus il y a moins de 10 ans. Leur place dans la société est en train de se définir, et les comportements qui leurs sont associés doivent être acceptés par le plus grand nombre possible de citoyens si l’on veut, collectivement, réduire le nombre de fumeurs. Aussi, nous vous proposons ces quelques conseils pour les utilisateurs de cigarettes électroniques, issus d’une réflexion avec les autres professionnels du secteur, pour que, l’envie de sortir d’une addiction mortelle des uns, dérange le moins possible les autres.

2. Dans quels lieux publics est-il interdit d'utiliser une vapoteuse ?

Interdiction d'utiliser une cigarette électronique dans les lieux publics

Pour commencer, voici un petit point sur la règlementation en vigueur, ce qui est interdit, et ce qui ne l’est pas.

L’article L3512-6 du code de la santé publique interdit, depuis le 1er octobre 2017, d'utiliser une cigarette électronique dans les lieux suivants :

  • Les établissements scolaires (école, collège, lycée…) et ceux destinés à l’accueil, la formation et l’hébergement des mineurs ;
  • Les moyens de transport collectif fermés (bus, train, métro…) ;
  • Les lieux de travail fermés et couverts à usage collectif (plus d’informations ci-dessous).

Cette interdiction vaut également pour les cigarettes electroniques contenant un e liquide non nicotiné (0 mg/ml).

Les lieux fermés et couverts qui accueillent du public comme les bars, les restaurants ou les commerces ne sont pas concernés par cette loi. Attention ! Le règlement intérieur de l’établissement peut interdire l’usage de la cigarette électronique et il faut alors s’y conformer.

Dans les locaux où l’interdiction s’appliquera, une signalisation apparente rappellera le principe de l'interdiction de vapoter et, le cas échéant, ses conditions de mise en œuvre.

En cas de non-respect de cette interdiction, le vapoteur risque une contravention de 2e classe, soit 35€ d’amende.

3. A-t-on le droit d'utiliser une cigarette électronique sur son lieu de travail ?

L’article L3512-6 du code de la santé publique prévoit qu’il est désormais interdit d'utiliser une cigarette electronique dans « les lieux de travail fermés et couverts à usage collectif ». Cette interdiction est précisée par le décret du 25 avril 2017 et concerne notamment :

  • Les open space ;
  • Les ateliers ;
  • Les salles de réunion ;
  • Les cantines, cafétarias ou lieux de repos ;
  • Les vestiaires ou les toilettes.

Ce décret précise que l’interdiction s’applique seulement aux locaux couverts et fermés où sont situés les postes de travail et affectés à un usage collectif. Il n’est donc pas interdit d'utiliser une cigarette electronique dans :

  • Les locaux de travail accueillant du public ;
  • Les locaux de travail non couverts ni fermés (chantier BTP par exemple) ;
  • Les bureaux ou locaux à usage personnel s’ils peuvent être fermés par une porte.

Bien entendu, le règlement intérieur de l’entreprise peut prévoir l’interdiction du vapotage dans les lieux évoqués ci-dessus. Ce règlement prévaut alors sur la loi. L’employeur peut également, s’il le souhaite, mettre à disposition des vapoteurs et/ou des fumeurs un espace fermé à l’intérieur de ses locaux. N’hésitez pas à engager une discussion avec la direction de votre entreprise. Des interdictions peuvent être mise en place simplement par méconnaissance de la cigarette électronique et de son utilité pour la santé des collaborateurs.

Enfin, parlez avec vos collègues, devenir non-fumeur est un parcours, et chercher à améliorer sa santé une excellente chose. Sensibilisez-les sur ces sujets et voyez s’il est possible de respecter leur espace de travail en adoptant des pratiques de vapes discrètes au bureau ou des pauses vape à l’écart.  

4. Quels comportements adopter quand on utilise une cigarette électronique dans un lieu public où elle est autorisée ?

Comme vous pouvez le constater, la règlementation autorise de principe le vapotage dans plus de lieux qu’elle ne l’interdit. Nous encourageons toutefois les vapoteurs à être attentifs à ne pas incommoder les non-fumeurs. Quitter la cigarette est un moment important dont on peut légitimement être fier, mais faire exposition de ces pratiques au contact de non-fumeurs peut nuire à l’image, encore fragile, de la cigarette électronique. Les non-fumeurs / non-vapoteurs ont légitimement le droit de ne pas vouloir être importunés par la e-cigarette, et leur grille de lecture du monde qui les entoure est différente de celles et ceux qui ont connu le tabac et aujourd’hui la vape. Aussi, là où vous avec le sentiment de « gagner des années de vie », eux peuvent y voir une gêne du quotidien. Dans l’immense majorité des situation « conflictuelles », il n’y a rien qu’un petit sourire et quelques explications ne puissent résoudre ! 

Voici quelques conseils utiles pour éviter au maximum de gêner les non fumeurs / non vapoteurs :

  • D'une manière générale, il est recommandé de s’éloigner des non-fumeurs lorsque l’on utilise une cigarette électronique, que l’on soit à l’intérieur ou à l’extérieur. Il peut également être opportun de réduire la puissance de sa cigarette électronique pour minimiser la production de vapeur ou d’utiliser un dispositif discret lors de ses sorties. Un choix d’arômes doux et neutres est à privilégier, l’odorat étant un sens subjectif !
  • En présence de mineurs, il est vivement conseillé de s’abstenir de vapoter de manière à les soustraire de toute influence pouvant les inciter à débuter une pratique qui ne leur est pas destinée.
  • L'utilisation de la cigarette electronique dans un lieu couvert et fermé où elle est autorisée ne doit pas se faire au détriment des autres usagers. Il est, par exemple, recommandé de demander à ses voisins si la vapeur ne les dérange pas. Il faut également faire attention à ce que l’endroit soit correctement aéré ou ventilé.
  • Vous pouvez, enfin, adopter des comportements « stratégiques » pour rester discrets : éviter les équipements sub-ohms, souffler la vapeur vers le sol ou conserver la vapeur un peu plus longtemps dans les poumons afin d’en rejeter le moins possible.