Le blog du Petit Vapoteur
Bien réussir ses coils, tout savoir sur le montage de résistance.

Bien réussir ses coils, tout savoir sur le montage de résistance.

23/02/2016  /   Le coin des débutants

On parle souvent de coils, de montages, de résistances, tous ces termes ont tous à voir avec le matériel reconstructible. Atomiseur, dripper, RTA, RBA, RDA, RDTA, tous ces termes ne parlent qu’aux connaisseurs. Alors, quand on débute la vape et que vient l’envie de passer à une autre vape, celle du reconstructible, ces termes font un peu peur. Ce monde appartient-il à ceux qui savent uniquement ? Mais non. Il existe quantité d’outils pour pouvoir s’informer et s’initier.

Loin d’être exhaustive, voici une liste d’outils, applications, tutos, exemples de montages diverses, pour apprendre tranquillement les joies du bri-coil-age.

N’hésitez pas à participer et proposer vos trucs & astuces concernant les coils et les montages.

 NB : Que le débutant ne soit pas effrayé par l'aspect technique des montages. Au quotidien faire sa résistance consiste essentiellement à enrouler un fil autour d'un tournevis. Pas de quoi fouetter un chat.

Pour débuter, il vous faudra ceci :

 

Et un ato, bien sûr...

Avant toute chose, une résistance c’est quoi ?

1 fil résistif (kanthal, inox, etc.) qui a :

  • 1 diamètre (0,30mm, 0,20mm, 0,40mm, etc.) qu’on enroule autour d'1 axe qui a lui-même un diamètre précis (1mm, 2mm, 2,5mm, etc.)
  • en faisant 1 certains nombres de spires autour de cet axe (4 tours, 5 tours, 5,5 tours, etc.) on obtient la valeur en ohm souhaitée (0,70 Ohms, 1,20 ohms, etc.) qui correspond au type de vape voulue (plus ou moins de vapeur et/ou de saveur).

Voilà votre résistance est prête à être installée !

Tout de suite, un exemple (avant de perdre le fil) :

Kanthal de 0,30mm, enroulé de 7 spires sur un axe de 2mm donnent une résistance 1,20 Ohms. Donc, une vape saveur, on est au-dessus_de l’ohm avec 1,20 Ohms.

 

Un peu de théorie

Incontournable, avant de se lancer, il est bon de savoir pourquoi plus un fil résistif est épais, plus il  donne des résistances basses. Voici un cours magistral de Michel Argouët sur le blog Danyvape.com qui ne va pas vous donner de maux de tête. En bonus le calculateur de Vapez.fr pour trouver la bonne valeur de vos coils (mais ne gère pas les câbles pour contrôle de température ni le clapton).

Un montage simple sur l'excellent Expromizer V2, idéal pour débuter en saveur.

A retenir :  « Plus votre fil résistif est gros, plus sa résistivité est faible (proche de 1 Ohm), il chauffe plus rapidement et plus fortement qu’un fil plus fin. On mesure la résistivité d’un fil en Ω/m (Ohms/mètre) ». Par Rirou sur Atouvap.fr.

 

Autre incontournable : la loi d’ohm.

Grand classique de l’électronique, c’est cette loi qui commande et décide combien de spires, quel diamètre, quelle taille doit avoir le fil pour obtenir le coil souhaitée. Certains accros l’apprennent par cœur mais ce n’est, Dieu merci, pas indispensable.

Cette loi d’Ohm permet de déterminer une valeur de résistance (en Ohms) en divisant une tension (en Volts) par intensité (en Ampères).

 Voilà, ça, c'est fait

Pour faire un coil il faut quelques outils, que vous avez probablement déjà chez vous :

1 pince coupante, 1 pince plate, des tournevis. Au moins ça. Le plus important c’est d’être sûr à 100% du diamètre de l’outil qui servira à enrouler le fil résistif. C’est pour ça qu’on trouve dans le commerce des gabarits ayant divers diamètres. Les diamètres les plus courants et bien adaptés à la vape vont de 1mm (assez rare) jusqu’à 3,5mm pour le plus grand. 2,5 mm étant le plus courant car les atomiseurs n’ont pas non plus une place folle pour installer des coils.

A retenir : ''Plus le coil est complexe, plus le besoin d’outils précis se fait sentir, et ce n’est pas ce qui manque dans les shops…''

Les gabarits : MMC Pipes, Kuro coil ou même le petit tournevis philips offert avec certains atomiseurs peuvent servir pour faire ses spires. L’important est de connaître parfaitement le diamètre de l’outil.

 

Les outils

Plus on a de matériel, plus on a de trucs à visser. Parfois le tournevis fait parti du package et est offert. Cependant il y a des atos, comme le Mini Goblin, qui exige pas moins de 3 tournvis. Donc un jeu de petit tournevis s'impose. S'impose aussi la pince coupante qui doit être extra fine pour aller couper les fils dans les coins les plus improbables et difficiles d'accés.

A noter aussi que de plus en plus d'atos et drippers utilisent des vis à pans creuses et qu'une clé allen est fournie avec le matériel. Idem, bien conserver ces précieuses clés ou bien s'en trouver un jeu de tailles différentes dans un magasin de bricolage.

Le ohmmètre

C’est un peu la cerise sur le gâteau car il permet de vérifier la valeur du montage complet avec tous les coils fixés. Essentiel pour les gens en mod méca, il n’est plus nécessaire de visser l’ato sur le mod ou la batterie pour vérifier si on a bien les 0,50 ohms désirés. Et éventuellement contrôler l’absence de court-circuit.

Non, je n'ai pas d'actions chez Coil Master !

Choisir sa fibre

La plus répandue, la plus utilisée et la plus simple à maitriser, c’est le coton ! Il y en a de toutes sortes. Du japonais, du français, de l’américain… chacun se fera son opinion mais le plus important, c’est le dosage. Trop de coton dans le coil : le liquide ne passe plus, c’est le dry hit. Pas assez de coton : la résistance n’est plus alimentée en liquide, c’est le dry-hit. C’est vraiment la partie la plus coriace du montage et chaque ato possède son irrigation. Il faut donc s’adapter à son matériel car lui, ne le fera pas pour vous.

Le choix du fil résistif

Point crucial. Plus le fil est épais, plus la résistance aura une valeur basse et plus le coil sera épais. Certains atos comme les Mini Goblin sont radins en espace pour les coils et les fils en 0,6 mm ne sont pas les bienvenus. Le fil résistif le plus courant est le kanthal. Cette composition de chrome, d’aluminium et de fer offre des caractéristiques (chaleur, résistivité, plasticité) idéal pour la vape.

N.B. : Kanthal A1, Kanthal A, Kanthal D, qu’elle est la différence ? Le Kanthal est une marque déposée (comme Frigidaire pour les réfrigérateurs). Le Kanthal est un alliage de fer (75%), de chrome (20%), d’aluminium pour le reste et aussi de cobalt. La différence entre tous ces Kanthal, c’est la proportion utilisée des composants qui change. Le Kanthal A1 (Fe/Cr 25/Al 5) est le plus utilisé pour la vape.

Kanthal plat ?

Le kanthal existe aussi en format plat, appelé aussi ribbon, ce fil est surtout utilisé pour les montages dits Genesis. S’il offre une surface de chauffe plus importante, il n’est pas des plus aisé à travailler. Il sert aussi dans la fabrication de fils particuliers comme le Tiger.

 Comparatif des kanthals les plus utilisés en plat et rond :

Exemple de montages avec les fils de kanthal A1 ronds les plus courants :

 N.B. : Pour un dual-coil, divisez par 2 la valeur d’un coil.  Exemple : 2 coils de 0,30Ω chacun donneront un atomiseur à 0,15Ω.

Autres fils :

Parmis les plus courants :

  •          Le Ni200 est du Nickel pur à 99%. C’est un fil dit ‘’non résistif’’ qui a le coefficient de résistance le plus fort. C’est LE fil pour le contrôle de température par excellence et exclusivement. Avantage accepte les plus fortes températures (1440°C maximum), et permet d’obtenir des résistances très basses, dry burns inutiles. Inconvénient : très fragile au moment du montage, pas de micro-coils possibles, les spires doivent impérativement être espacées pour que le contrôle de température soit efficace. Exemple : 6 spires de 2mm de  diamètre avec du 20mm donnent un coil de 0,15Ω !

 

  •          Le Titane. Deuxième fil après le ni200 utilisé pour le contrôle de température, il accepte les températures jusqu’à 1600°C avant fusion. Avantage, plus solide que le ni200 au montage. Donne des résistances moins basses également et la surface de chauffe s’en trouve augmentée. Le Titane a donc un rendu plus soft que le Ni200. Inconvénient : son innocuité déchaîne les passions. Sain, pas sain ? La polémique fait rage. Ce qui est certain c’est qu’il ne s’utilise qu’en contrôle de température et qu’en aucun cas on le chauffera seul (zéro dry-burn) en l’absence de fibre imbibée de liquide. Le titane est extrêmement oxydable, donc qui entraîne une corrosion à l’air. Exemple : 6 spires de 2mm de  diamètre avec du 20mm donnent un coil de 0,7Ω !

 

  •          L’Inox316L. Appelé aussi Stainles Steel (SS). Plus proche du kanthal, l’inox 316L a la particularité d’être utilisable à la fois en mode watts qu’en mode contrôle de température avec les boxs et chipset équipés pour. L’intérêt en CT est sa plus grande facilité à travailler. Plus solide, il évite de tomber dans les résistances ultra-basses au bout de 6 spires. L’inox a aussi la réputation d’avoir un rendu plus rond et plus doux que le Kanthal. Exemple : 6 spires de 2mm de  diamètre avec du 20mm donnent un coil de 1,2 Ω ! Résistivité : 22.3 Ω / m pour un fil de 0.20mm.

 

Exemple de montage pour le contrôle de température : spires espacées obligatoires !

Résistivité au mètre/type de fil

  •          Ni200 : Résistivité en AWG30 : 1.3 Ohm/m à une température de 20°C et un coefficient de température de 620
  •          Titane : Résistivité en AWG30,  9.6 Ohm/m et un coefficient de température de 350
  •          Kanthal A1: Résistivité en AWG 30 28.3 Ohm/m et une température de 20°C
  •          Kanthal plat (ribbon)  : Résistivité en 0,3mm * 0.1 mm, resistance at 20°C: 48.0 Ohm/m
  •          Inox 316L (stainless steel) : Résistivité en AWG 30 : 10.6 Ohm/m et un coefficient de température de 100

 

Top ou Bottom ?

Chez les atomiseurs il y a deux catégories de montage. Quand les coils sont en haut de l’atomiseur, on parle de top coil. On parle dans ce cas d’atomiseur de type Genesis. La vapeur est tiède-chaude. Quand les coils sont en bas, on parle de bottom-coil. Les coils chauffent en bas de l’atomiseur, la vapeur a le temps de refroidir arrivée au drip-tip. On parle donc de vapeur tiède-froide. Logique.

Un montage complexe en mesh en top coil

En top ou Bottom, le nombre de coil dépendra de l’atomiseur. Par exemple, pour le top, dual coil pour l’Origen ou quad coil pour l’Avocado.

En bottom, tous les autres atos. En mono pour type Taifun, Expromizer, Lemo, Subtank avec base RBA, etc. Dual coil ou plus pour les atos type Aromamizer, Bellus, Zephyrus, etc.Tous les drippers,

 

Un montage classique en bottom-coil

Mono, dual et les autres

Parmi ces catégories de montage on distingue les atomiseurs qui font du mono-coil, une seule résistance. Et ceux qui font du dual-coil. Ce qui fait deux résistances me direz-vous. Oui mais non, avec un ato dual-coil on peut aussi faire du quad-coil. Soit quatre coil ! Au fou ?

Avant d’en arriver là, gardons à l'esprit que le dual coil est une méthode pour décupler la puissance d’un ato et obtenir d’avantage de vapeur.

Exemple : si je fais un coil de 1,0 ohm, un deuxième coil identique en tout point donnera une valeur totale de 0,5 ohms. C’est bien connu, 1 + 1 = 0,5. Donc le dual coil divise par 2 la valeur totale en ohm du montage.

Un quad coil en twist typiquement dripper

Genesis mesh ! Ouate ?

Un petit mot sur le montage Genesis en mesh. Elitiste pour certains, le must pour d’autres, c’est plus complexe mais c’est plus marrant à faire. Et le mesh a une excellente capillarité.

Le Mesh est excellent pour les liquides à fort taux de VG. Préférez les feuilles en 300 ou 400 moins fines que la 200 mais plus facile à travailler. C'est aussi plus d'oxydation (chauffer le mesh à la flamme) avant le montage.

Plus de détails et d’infos ici : "Une methode de montage en mesh pour atomiseur genesis"

Et une video de Kab ici :

 

Vertical ou Horizontal ?


Oui, les montages avec les coils à la verticale sont également possibles. L’intérêt ? Un coil  au diamètre de l’airflow  et  centré dans le passage de l’air, améliorant ainsi le débit d’air et la production de vapeur. Inconvénient ? La pose du coton qui doit faire le tour du coil et bien arriver aux passages du liquide.

 

Exemple de montage vertical en mono. On peut remplacer la fibre par du coton

La preuve !

Peut-on faire du dual coil avec un atomiseur type mono-coil ? Oui, tout est possible, mais l’installation des fils est un peu plus périlleuse. Le Premier Subtank était d’ailleurs livré avec un double coil prémonté. Pas facile à reproduire. La difficulté est de pouvoir, en fonction du type de plateau, fixer les deux fils résistifs sous la même vis. Le choix du fil est donc important. Mais, je le répète, c’est possible.

 

Certains poussent même le vice à faire du triple ! 

Coil ou microcoil = spires jointes ou espacées ?

L’avantage du micrcoil c’est l’absence d’éventuel point chaud. La chaleur se concentre sur les spires et non sur les pattes de fixation. Il est aussi plus simple à monter. Le coil, avec les spires espacées sert pour les montages en mesh et pour faire du contrôle de température. Le microcoil chauffe plus rapidement mais le coil ne dénature pas les saveurs.

A lire aussi : "Spires espacées, retour aux sources", sur Danyvape.com.

Double coils, il y a des fans...

 

Applis pour calculer vos coil en ligne :

Le célèbre calculateur de

Vapez.fr

Utile pour les montages

en Clapton et autres spécialités :

Steam Engine.

Applis pour calculer vos coils :

Sous Android :

Vape Tool

Sous Android :

Easy Vape

Sous IOS (existe aussi pour Android)

Micro Coil Pro Swiss Vaping

Clapton, twisted, Tiger, Fused et les autres…

  • Clapton coil :  Le but de ce montage est de fabriquer des résistances très basses pouvant supporter une chauffe très importante. Le Clapton est réputé pour avoir un effet ‘’diesel’’, c’est-à-dire qu’il met un certain temps à chauffer.

  • Twisted ou torsadés, nombreuses sont les possibilités qu’offrent la technique du twist. Il s’agit de fil (rond, plat, clapton,etc.) tressés ensemble pour former un coil torsadé. Le but est que les goulettes de  juice vont  se loger dans les interstices des fils, la surface de vape en sera doublée.

  • Un Fused est la rencontre de deux types de fils résistifs comme le kanthal et le nichrome avec lesquels on fabrique un clapton, parfois aplati. Le fused permet d’obtenir des valeurs très basses et une durée de vie du coil, paraît-il plus longue qu’un coil classique (jamais essayé).

Dans tous les cas, il est tout à fait possible pour les plus bricoleurs d'entre nous, de fabriquer son propre câble. Les tutos sont légions sur Youtube.

Coils parallèles

Un mot sur les coils parallèles parce qu'ils sont assez simples à faire pour une efficacité redoutable. Plus de surface de chauffe sans avoir à tresser les fils, c'est en gros ce que permet le coil parallel qui n'est autre que deux fils enroulés côte à côte. Très simple à faire, donc et on peut corser l'affaire en utilisant un kanthal simple avec un clapton (ou autre).

AWG ou millimètre ?

L’AWG est le système métrique anglo-saxon utilisé pour indiquer le diamètre du fil. En France on utilise les millimètres et on est  parfois un peu perdu en lisant les emballages des bobines de kanthal. Par exemple un fil de 26 Gauge correspond à un diamètre de 0,40mm. Tandis qu’un 28 Gauge correspond à 0,32mm ; en France on dira plutôt 0,30mm. La différence est infime et le résusltat est quasiment le même.

Voici un tableau des correspondances AWG/MM :

On passe à l’action

 

Montage simple en kanthal et mono-coil

Un tuto de montage mono sur le journal du vapoteur.

 

Montage en dual coil en kanthal

Un montage en dual sur Aqua chez Danyvape.com

Le dual coil c’est probablement le type de montage le plus courant car un grand nombre d’atomiseur le propose. Et pour cause, c’est le montage le plus courant en dripper. Les vapoteurs souhaitant rapprocher les qualités en saveur du dripper à l’autonomie des RBA, les fabricants ont inventé les ‘’RTA’’. Toutefois, attention, le dual coil est très gourmand en liquide ! On retrouve des atos avec 3 posts (un positif, deux négatifs), et de plus en plus à quatre posts, comme les drippers. Beaucoup plus pratique à monter quand il s’agit de bien centrer les coils au-dessus de l’airflow.

L'exemple typique d'un montage dual avec un atomiseur récent

Depuis peu les plateaux Velocity à double pont fleurissent de ci, de là. Ces fameux plateaux sont populaires car très pratique. Vis à pans creux, donc clé allens, c'est l'assurance d'avoir des coils bien serrés. C'est aussi la possiblilité de faire de gros montage avec toutes sortes de câbles y compris les plus épais. J'adore

Montage dual avec du fil twisté

Montage en quad coil

 

Ici sur plateau Velocity dans deux styles différents

Montage en clapton coil

 Un exemple qvec des images qui bougent ci-dessous :

 Exemple de montages avec les câbles complexes les plus courants :

Montages pour le contrôle de température.

 Quelque soit le type de fil résistif, le montage pour le contrôle de température obéit à des règles très strictes ! Les températures atteintes étant hautes, il est nécessaire d'espacer les spires des coils. 1 mm suffit. Heureusement car avec un fil comme le ni200 on peut se retrouver avec des coils de 14, 15 spires. Pas toujours évident de loger ça dans l'ato. C'est pourquoi j'ai un faible pour l'inox 316L qui de plus est plus solide et donc plus facile à ''coiler''. Ce n'est que mon point de vue.

Autre règle : Pas de dry burn du fil résistif ! Pas besoin, c'est même déconseillé. Le fil ne doit chauffer qu'en présence de liquide.

Encore une règle pour la route : Les ni200, titane, inox et autres, c'est exclusivement pour le contrôle de température avec votre box prévue à cet effet. Point final, c'est comme ça.

Quelques astuces ici : Conseils pour réaliser des montages en ni200  qui reste valable pour tout type de fil résistif.

Sub ohm break down où « combien d’ampères pour mon montage ? »

Essentiellement important pour les mods mécas,  Il est important de savoir ajuster sa résistance aux capacités de l’accu utilisé. Les accus ont une capacité de décharge maximale, CDM que l’on calcule en Ampère, qu’il faut connaître avant de se lancer dans le subhom et les résistances ultra-basses. En effet si on dépasse ce CDM (en étant au-dessus de l’ampérage de l’accu), en vapant avec beaucoup de watts, il y a danger si l’accu n’est pas protégé par un quelconque système électronique. Pour la vape classique, aux alentours de 1,00Ω, la question est moins cruciale mais il n’est pas inutile de savoir combien d’Ampères sont nécessaires au coil utilisé. Ci-dessous un tableau récapitulatif du nombre d’Ampère que réclame une résistance en fonction de sa valeur. A noter que ces valeurs concernent un accu bien chargé à 4,2Volts. Enfin, l’ampérage est souvent indiqué sur la résistance. Si ce n’est pas le cas, référez-vous au site du fabricant.

A lire aussi : "Calculer une résistance au meilleur de l'accu" sur Vapor Gate.

Tableau des accus les plus courants et leur CDM

Pour avoir une idée des capacités de décharge de nos accus. Le courant en décharge maximum est la valeur la plus importante à connaitre.

 

 

Coefficient de chauffe

Le Coefficient de chauffe est tout aussi important à connaitre que la valeur de votre résistance en ohms. Ce coefficient (rien à voir avec le mode TCR de certaines boxs) exprime la répartition de la chaleur du coil sur la fibre et, donc, le liquide. Ce qui permet de tirer le meilleur parti de votre montage en termes de puissance. Pour du kanthal A1, le meilleur coef. Se situe à, environ, 0.24W/mm². Ce coefficient, on le trouve sur la plupart des calculateurs de coils  en ligne ou en appli.       

Plus d'infos sur Vapor-Gate : "Coefficient de chauffe de votre résistance".

Quel matériel pour débuter ?

Pour un dripper un plateau de montage à quatre plots, idem pour les atomiseur si vous voulez faire des montages en dual coils. 4 plots, c'est confortable, c'est bien. Les plateaux Velocity, de plus en plus répandus, sont idéal en simplicité et très versatiles. Mutation X, Troll pour les petits prix. Mirage V2 ou Magma pour le haut de gamme sont épatants. J'ai une préférence personnelle pour l'Aeronaut qui a un type de montage un poil plus complexe mais il est garanti sans fuite.

Si vous préférez la simplicité du mono, un clearomiseur avec une base RBA en option n'est pas inintéressant. Celle des Subtank est la plus commode à utiliser avec celle du Delta II de Joyetech pour un meilleur rendu. Pour un ato, l'Expromizer V2 reste un bon choix pour un petit budget. L'Expro a ses fans, ce n'est pas pour rien. C'est un ato ''saveur'', pas subhom. Le Zephyrus V2 est ce que je conseillerais si on me demandait mon avis.

L'Expromizer V2, un bon choix

Compliqué le genesis ? Que nenni. On peut faire du genesis sans mesh, avec du coton et le champion pour ça, c'est l'Avocado de Geek Vape. Un must !

DIY vous avez dit DIY ?

Faire ses coils, si vous aimez, peut être chronophage et vous entraîner dans les bri-coil-ages les plus sophistiqués. Quoi de plus gratifiant que de réussir un mega alien fused coil qui sort droit de votre matière grise ? Réussir un bon liquide en DIY ! C'est juste. Mais les claptons, twists, tigers et autres fused, vous pouvez les créer vous même. C'est possible, car tout est possible. La preuve ci-dessous avec le travail d'orfèvre de Squidoode.

A vous de jouer maintenant.

On peut lire aussi sur le sujet : 

Bien utiliser son atomiseur reconstructible.

Bien choisir son atomiseur reconstructible.

Voir tous les commentaires (20)

Pascal

10/01/2020 08:48:09

Bonjour Yann. Que voulez-vous dire par "résistivité par section" ? Merci. Cdlt.

yann.frappesauce@laposte.net

10/01/2020 06:45:48

Bonjour, Ou trouver un tableau avec les corespondance résistivité par section pour le Ni80, le Kanthal et le SS316L? Merci Yann

Pascal

03/09/2019 08:11:26

Bonjour Gilles. Votre montage a l'air pas mal. Perso j'ajouterais une 7ème spire pour diminuer la chauffe. Pour vous aider il y a l'appli Easy Vape sur Android qui est bien. Vous pouvez également lire cet article : https://www.lepetitvapoteur.com/fr/blog/bien-debuter-avec-un-atomiseur-reconstructible--n363?q=coils Cdlt.

Gilles

03/09/2019 02:19:06

Salut jai pris un dotmtl de dotmod. Un mod istick pico X. Du fil kanthal A1 0.50 de diamètre. Par contre jai jamais vapoter, et encore moins fais de coil. En lisant a gauche a droite, j'arrive tjrs pas a comprendre comment trouver la valeur de sa résistance. D'après un tableau je devrais faire 6 spires sur un axel de 2.5mm. Ca a l'air correct ou bien je me plante?

Pascal

25/01/2019 16:02:13

Bonjour Rod. Pour répondre à votre question il faudrait indiquer l'épaisseur de votre fil (mm ou AGW). Par ailleurs, je ne connais pas de calculateur de coils qui prend en charge les spécificités du Ni90. Cdlt.

Rod

25/01/2019 13:37:07

Bjr combien faut ils faire de tour sur un axe de 3 pour être a 35 homs avec du ni 90

Pascal

12/10/2018 16:09:34

Bonjour Melok. Bonne question ! Le calculateur le plus complet, mais aussi le plus complexe et en anglais est chez Steam Engine (http://www.steam-engine.org/coil.html). En application Android il y a Vape Tool (https://play.google.com/store/apps/details?id=com.stasbar.vape_tool&hl=fr) mais pour avoir toutes les fonctions, il faut passer à la version Pro qui est payante. Voilà pour ceux que je connais mais il doit bien y en avoir d'autres. Cdlt.

melok

12/10/2018 13:03:35

bonjour, je suis en reconstructible sur un Ammit 25 mono coil, mon fils s'occupe de mes colis qu'il fait très bien, mais pour lui donner les bonnes valeurs lors de la fabrication (si je veux les changer) serait-il possible d'avoir un tableau des spires avec du clapton en Coil Master Clapton Wire composé d’un câble de Kanthal de 0.40mm entouré d’un Nichrome de 0.25mm de diamètre (AWG = 26+30). Car sur le Blog qui est très bien fait (merci pour ceux qui sont passionnés et prennent de leur temps) il n'y a pas de tableau pour le clapton 26+30. Actuellement je vape en mono coil sur mon Ammit 25 avec la Armour PRO à 0,83 Ohms à 25 W en direct avec du DIY (50%Concentré Oni Ultimate et 50% Concentré Ragnarok Ultimate) c'est un peu frais mais ça va, avec La Base 0mg Born To DIY 50/50 + le booster de la même marque pour faire du 3 mg de nicotine et c'est le TOP. Merci d'avance pour vos réponses et vive la Vape.

Pascal

13/06/2018 08:21:37

Bonjour Prigent. Commencez à vapoter avec une puissance faible et augmentez progressivement. Vous trouverez votre wattage idéal qui vous conviendra. Les plages de puissance concernent les résistances des clearomiseurs. Cdlt.

Prigent

12/06/2018 16:09:58

Bonjour à tous je vous écrit car je commence dans le constructible , j'aimerais savoir par rapport à la relativité de ma resistance exemple avec 0,3 ohm quelle est le minimum et max de watt que je peut allez car les diffèrent application de calcul ne le disent pas merci

Lourson

10/06/2018 15:03:04

J'ai bien tout lu, j'ai même ajouté la page à mes favoris. Mais Sylvain a soulevé une coquille et je sais pas quoi penser. Qui a raison ? Je cherche une vape me permettant de gros nuages tout en restant assez bas en puissance pour prolonger l'autonomie de mes accus, mais je ne sais du coup pas vers quel type de fil résistif me tourner. Ni s'il est préférable d'utiliser un seul coil ou deux (ou plus ?). Je commence le rba et c'est vraiment frustrant de ne rien comprendre à cette chose qui a un vrai potentiel pour s'amuser et découvrir plein de choses.

Pascal

27/03/2018 08:02:51

Bonjour Morvan : une visseuse et de l'huile de coude !

Morvan

22/03/2018 16:59:42

Bonjour, comment s'appel l'outils pour faire des spires espacé comme sur la photo en bas de page ? Merci

max

01/03/2018 13:42:19

Super. Magnifiques explications. Il y a juste un truc que j'ai lu qui est inexact. Tu disais qu'en dual coil, la valeur totale de résistance est la valeur d'une résistance divisé par 2. Or pour le calcul d'une résistance équivalente en montage parallèle, il faut faire le calcul suivant:( R1xR2) / (R1+R2)

Sylvain

03/12/2017 17:21:59

Une petite oquille ici : « Plus votre fil résistif est gros, plus sa résistivité est faible (proche de 0 Ohm), il chauffe plus rapidement et plus fortement qu’un fil plus fin. » Il chauffera évidemment moins vite et moins fort s'il est plus gros à puissance egale.

Kwak

02/09/2017 17:12:37

Je ne trouve pas le Clapton sur steam-engine... Et sur l'appli Vape tool il n'y a pas le coefficient de chauffe, pour savoir si on est bon, etc... Dommage. J'ai beau avoir un QI de 170 ça me prends la tête ce bordel.. J'ai toujours pas réussi à trouver un site ou appli complète claire et nette... Je galère avec mes coils... Des fois les saveurs sont dégueu, des fois ça va... Je comprends pas le problème...

Christian.bxl

12/07/2017 21:16:37

Et bien, je vous félicite pour ce splendide tuto au sujet des coil. Même en étant déjà occupé depuis un certain temps à la vapote, j'ai encore appris plein de choses passionnantes Bravo et merci pour ce tuto Christian.Bxl

Athena223

26/06/2017 09:50:19

Bonjour et merci pour le tuto. Cela est une grande aide car lancer depuis hier dans la fabrication de coil avec ma pico squeeze + Maze V3 , je me retrouve vite face à des complications .

Freddy Spow

21/05/2016 07:52:13

Mazette! sacré tour d'horizon, bravo et merci

Dany

06/04/2016 23:28:16

Salut Pascal, pas facile de laisser un commentaire car il faut se loguer, un fois fait on se retrouve sur son compte et non sur l'article...Bref ceci explique surement l'absence de com. Je tenais à te féliciter pour cet article super complet que j'ai relu, enfin la partie qui m'interesse sur le SS qui peut se monter sans avoir de TC. Chapeau pour cet article qui a du te demander un temps fou et qui devrait avoir plus de retours. A bientôt

        -Merci Dany. Un commentaire que je fais remonter et qui devrait améliorer le blog. A bientôt. Pascal-

Ajouter un commentaire

 (avec http://)