Comment fabriquer son liquide ?

01bases & boosters

Ajoutez votre base avec la proportion de PG (propylène glycol) et de VG (glycérine végétale) désirée. Ajoutez si besoin la quantité de booster nécessaire si vous voulez un liquide avec nicotine.

03accessoires

Vous pouvez utiliser un certain nombre d’accessoire pour manipuler et stocker votre futur e-liquide.

02arômes

Ajoutez quelques gouttes d'arôme de votre choix. Laisser reposer 48h/72h votre préparation afin que les arômes se mettent en place correctement.

04additifs

Les additifs permettent de relever le goût de certains arômes, d'arrondir le e-liquide final, de le sucrer ou de lui donner une sensation de fraicheur.

En savoir plus

C'est quoi le DIY e liquide?

Le DIY (Do It Yourself) est un mode de consommation alternatif qui consiste à fabriquer soi-même son e liquide. Concevoir son propre e-liquide permet de doser les arômes, de choisir sa base et son taux de nicotine, pour créer un e-liquide unique, totalement adapté à votre manière de vapoter.

C'est l'occasion de tester et d'inventer de nouvelles saveurs. Le DIY c'est possible, économique et plus simple que vous ne le pensez !


Le principe du Do It Yourself est simple :

  • Ajouter des gouttes d'arômes concentrées dans une base neutre (PG et/ou VG avec ou sans nicotine).
  • Patienter (minimum 48 h) pour laisser le temps aux arômes de s'exprimer.
  • Déguster !

Quels sont les avantages de fabriquer soi même son e liquide ?

  • Une économie importante pour maîtriser son coût (Le prix d'une base d'environ 100 mL et d'un arôme équivaut au prix d'un flacon de 10 ml, plus ou moins 2 euros selon le dosage de l'arôme).
  • Des combinaisons infinies : grâce au choix important d'arômes et de bases, vous pouvez personnaliser votre e liquide afin d'obtenir la vape de vos envies.
  • La connaissance et la maîtrise de la composition de ses e liquides. Classic, menthe, gourmand ou fruité, en fonction de ses saveurs, la préparation d'un e liquide ne sera pas la même.
  • La satisfaction d'avoir réalisé soi-même son e-liquide !

Comment fabriquer soi-même son e-liquide ?

Plusieurs solutions s'offrent à vous sur le site Le Petit Vapoteur pour la fabrication de votre e liquide. La première option est la plus simple, la plus rapide et la plus facile d'accès. Vous pouvez retrouver nos packs préfaits sur la page Ready to DIY. Plus besoin de calculateur ou d'accessoires, il vous suffit de mettre les boosters de nicotine et l'arôme dans le grand flacon du pack ready to mix puis le tour est joué. Une fois la préparation effectuée, veillez à bien mélanger celle-ci pendant une bonne minute, il ne reste plus qu'à patienter pour la maturation. A noter qu'il est tout à fait possible de consommer le e liquide avant, à vous de goûter pour savoir à quelle période de la maturation vous préférez votre arôme.

Une seconde option tout aussi simple est disponible grâce à notre outil DIY Facile, vous sélectionnez votre arôme et ensuite votre taux de nicotine. Cet outil se charge alors de vous créer un pack qui contiendra la quantité d'arôme nécessaire accompagné par un pack Ready to Mix de 200 ml. Vous pouvez ensuite répéter les étapes précédemment énoncées afin d'obtenir jusqu'à 250 ml de préparation en fonction de l'arôme sélectionné.

La dernière possibilité est de passer par le calculateur DIY. Sur chaque arôme et chaque concentré disponible sur le site Le Petit Vapoteur, un calculateur vous est proposé. Le calculateur prend en compte le dosage préconisé par le fabricant pour chaque arôme et concentré. Le calculateur indique donc automatiquement la quantité (en ml) d’arôme à intégrer à votre mélange.

  • Indiquer la quantité de liquide finale que vous souhaitez obtenir
  • Indiquer le taux de PG/VG de votre base (Rappelons que plus il y a de PG, plus il y a de hit en gorge. Et plus il y a de VG, plus il y a de vapeur).
  • Indiquer enfin votre taux de nicotine.

Tous les résultats sont indiqués en ml : base, boosters, arôme. Pour les boosters il suffit de diviser le résultat par 10 pour obtenir le nombre de flacons de booster nicotine.

En bonus le calculateur vous conseille un temps de steep optimal (à titre indicatif) pour votre e liquide. Celui-ci dépendera de saveurs de vos concentrés (classic, fruit, menthe, gourmand...etc).

De quoi ai-je besoin pour fabriquer mon eliquide?

Pour fabriquer votre eliquide vous aurez donc besoin :

D'une base :

Prête à l'emploi : un e-liquide neutre, sans goût, sans nicotine. Le choix de la base déterminera le hit (sensation du passage de la vapeur dans la gorge), l'intensité du goût ainsi que le volume et la texture de la vapeur. Retrouver nos bases.


De boosters de nicotine : 

Pour ajouter de la nicotine à votre eliquide. Le booster nicotine n'est ni plus ni moins qu'une base neutre avec une concentration de nicotine élévée. Dilué dans votre mélange, le booster de nicotine permettra d'augmenter le taux de nicotine de votre eliquide. D'une contenance de 10 ml, le booster nicotine contient 200 mg de nicotine soit 20 mg/ml. Retrouver nos boosters.


D'arôme(s) concentré(s) :

Il existe des milliers d'arômes différents. Les arômes donneront du goût à votre e-liquide, à vous de choisir vos préférés. Vous trouverez sur Le Petit Vapoteur 5 catégories d'arômes : fruité, classic, menthe, gourmand et boisson. Retrouver le top 10 arômes.


D'additif(s) :

Optionnels, ces derniers permettent de relever le goût de certains arômes, d'arrondir le e-liquide final, de le sucrer ou encore de lui donner une sensation de fraîcheur. Retrouver nos additifs.


D'accessoires :

Afin de manipuler et stocker votre futur e-liquide, à savoir, des flacons vierges, des seringues et du matériel de protection. Vous pouvez retrouver ce matériel en kit sur Le Petit Vapoteur. Retrouver nos accessoires.


Quelle proportion base/arôme/additif ?

La base constituera 80 à 90% de votre mélange.
L'arôme représentera entre 5 et 20% (variable selon la force des arômes).
Les additifs, généralement très puissants, n'atteindront pas plus de 1 à 3%.


Quelle base choisir ?

La fabrication d'un e-liquide maison démarre grâce à une base prête à l'emploi qui constituera 80 à 90% de votre mélange. Il s'agit d'un e-liquide "neutre" (sans goût) avec ou sans nicotine, auquel il faudra ajouter un ou plusieurs arômes concentrés. Deux composants sont utilisés pour créer du e-liquide: le propylène glycol (PG) et la glycérine végétale (VG).

Les 100 % :

Le 100 % propylène glycol : Cette base est la meilleure conductrice d'arôme. En association avec la nicotine, le hit (sensation en gorge) est très bien restitué. Par contre si la sensation de passage en gorge est bien présente, le volume de vapeur généré est extrêmement faible. Son utilisation peut être problématique sur certains atomiseurs et causer des fuites de par sa faible viscosité. A noter que le PG déshydrate, et que vapoter du 100% PG implique de beaucoup boire pour compenser une certaine sensation d'assèchement.


Le 100% glycérine végétale : cette base produit beaucoup de vapeur et simule très bien la fumée de la cigarette traditionnelle. La vapeur produite est dense et a tendance à se dissiper lentement dans l'air. Elle altère par contre un peu les arômes (goût sucré) et le hit (sensation du passage de la vapeur dans la gorge) est limité. Relativement visqueuse, la glycérine encrasse plus rapidement votre atomiseur (résistance). A noter également que la glycérine pure chauffée au dessus de 150 °C générerait de l'acroléine, une substance que l'on retrouve dans la fumée de vraie cigarette, reconnue pour être toxique et potentiellement cancérigène.

Vous pouvez faire vos propres mélanges à partir de ces deux bases et profiter des avantages du propylène et de la glycérine végétale.


Voir calculateur de base.

Vous pouvez également acheter directement des mélanges prêts à l'emploi ce que nous conseillons pour les débutants.

Les mélanges prêts à l'emploi:

Le 80 PG/20 VG : mélange le plus consommé en France car démocratisé par une grande marque d'E-liquide français, il s'agit principalement de compenser par un peu de glycérine végétale le manque de vapeur et l'aspect déshydratant du PG.


Le 50 PG/50 VG : il s'agit selon nous du meilleur compromis, réunissant le meilleur des deux produits. Bonne conduction des arômes, hit satisfaisant, vapeur généreuse et viscosité légère (pour éviter un encrassement rapide de votre matériel).


Quels arômes choisir ?

Le proverbe dit "Les goûts et les couleurs, ça ne se discute pas" : un arôme adoré par les uns n'est pas nécessairement le favori des autres. A vous de découvrir vos préférés. En la matière, il n'y a pas de règle. Suivez vos préférences, vos envies et osez varier les recettes selon votre bon plaisir. Il existe plus d'une centaine d'arômes différents. Qu'il s'agisse de menthe, tabac, fraise, pêche ou bonbon, vous trouverez forcément les saveurs qui vous correspondent.

4 familles d'arômes se dessinent :

  • Arômes Tabac
  • Arômes Menthe
  • Arômes Gourmand
  • Arômes Boisson

Un conseil pour bien commencer : débuter avec un seul arôme par préparation.

Il y a deux façons de doser les arômes :

  • Nombre de gouttes (selon les arômes et la marque, le nombre de gouttes diffère).
  • En % et donc en millilitre. Il faut compter une moyenne de 10% d'arômes dans un e-liquide.

Chaque fiche produit d'arôme comporte le nombre de gouttes qu'il faut mettre dans 10ml de base. Sachez qu'1 ml d'arôme représente 30 gouttes. Si vous devez mettre 10% d'arôme dans la base, il faudra donc 10ml pour 100ml, donc 1ml d'arôme soit 30 gouttes pour 10ml de base.

Et les additifs ?

Optionnels dans la préparation des liquides, les additifs, adaptés à la préparation d'e-liquide, permettent d'améliorer ou d'ajuster les saveurs (relever le goût de certains arômes, d'arrondir le e-liquide final, de le sucrer ou encore de lui donner une sensation de fraîcheur).

Conseil : rester dans des proportions de 1 à 3% de votre mélange liquide de base + arôme(s) concentré(s), les additifs étant généralement très puissants.

Voici quelques exemples d'additifs :

Acide Malique (SOUR):

L'acide malique provoque une sensation un peu acide.  Cet additif donne une sensation de saveur piquante et acidulée. Il est très utilisé pour les saveurs de bonbons et boissons comme les colas et sodas. Il se marie également très bien avec les arômes fruités.


Methyl Lactate (KOOLADA):

Le Methyl Lactate provoque une sensation de fraîcheur intense similaire à celle du menthol. Le Methyl Lactate est un additif neutre et sans saveur. Il n'a pas de goût de menthe mais créé une sensation de fraicheur intense. A utiliser avec modération selon vos goûts.


Sweetener :

Le Sweetner est un édulcorant couramment employé. Le Sweetner réhausse les sensations sucrées d'une préparation et permet en conséquence de neutraliser l'amertume de certains arômes et de la nicotine. Le dosage conseillé est de 1 goutte pour 1ml à 2ml de base (Source Laboratoire Français Industriel)


Vanilline :

La Vanilline est un exhausteur qui réhausse les saveurs et permet d'équilibrer les mélanges d'arômes sans les dénaturer. Elle adouci et arrondi les préparations. Souvent utilisé avec 2 à 6 gouttes par ml. Il ne faut pas en abuser car elle peut provoquer un goût d'amertume à trop haute dose. Recommandée pour les recettes fruitées (banane), gourmandes, boissons et Classics.


Bitter Wizard :

Le Bitter Wizard est un exhausteur de goût qui permet d'atténuer le goût naturellement sucré des bases (en particulier la glycérine végétale). Le Bitter Wizard est souvent utilisé avec les arômes Classics.


Acetyl Pyrazine :

L'additif Acetyl Pyrazine est un additif très concentré qui se dose de 1 à 2 gouttes pour 10 ml. L'Acetyl Pyrazine donne un effet ''gourmand'' de type fumé aux préparations DIY et peut restituer des notes de type pop-corn ou noisette grillée. Généralement utilisé dans les recettes Classics gourmands et gourmandes biscuitées ou caramels.


Quels accessoires utiliser pour préparer son e-liquide DIY ?

Les Béchers, les éprouvettes, éventuellement les flacons twists pour les petites quantités, gradués sont indispensables pour une préparation précise. Les seringues graduées sont également extrêmement pratiques pour transvaser avec précision des ingrédients. Les flacons PET, les flacons Unicorn et flacons pipettes sont utilisés pour le stockage des e-liquides. Enfin des gants en latex ou vinyle pour se protéger. Eventuellement des lunettes de protection si vous manipulez de grandes quantités de base.

Quel taux de nicotine choisir ?

Le taux de nicotine dépend de votre dépendance à la nicotine. Pour faire le point sur votre dépendance à la nicotine, il existe plusieurs tests de dépistage utilisés par les tabacologues. Retrouvez ces tests à cette page : Test-addicto.fr.

  

A titre indicatif :

  • Si vous êtes fortement dépendant à la nicotine, nous vous conseillons d'opter pour des e-liquides dosés dans un premier temps à 18 mg/ml de nicotine, associés à un kit puissant à voltage variable, vous permettant d'augmenter la quantité de vapeur et le hit en gorge.
  • Si vous êtes moyennement dépendant à la nicotine, nous vous conseillons un e liquide dosé à 12 mg/ml de nicotine.
  • Si vous êtes faiblement dépendant à la nicotine, nous vous conseillons un e liquide dosé à 3 mg ou 6 mg de nicotine.
  • Si vous n'êtes pas dépendant à la nicotine, nous vous conseillons un e liquide sans nicotine. L'absence de nicotine diminuera le hit, privilégiez donc les saveurs fortes comme la menthe glaciale ou des mélanges menthe tabac.
  • Si vous êtes non fumeur, évitez absolument un e liquide nicotiné. Chez le fumeur régulier, le nombre de récepteurs nicotiniques est considérablement augmenté, limitant ainsi les effets de la nicotine. Mais pour un non-fumeur, le risque de dépendance et de surdosage est bien réel !

Pourquoi doit-on utiliser des boosters de nicotine ?

La Directive sur les Produits du Tabac est une loi européenne (directive des produits du tabac 2014/40/UE votée par l'Europe le 3 Avril 2014) qui assimile la cigarette électronique, et les e liquides, à un produit dérivé du tabac. Depuis le 1er janvier 2017 la loi interdit la vente de tout produit contenant de la nicotine supérieur à 20mg/ml. Une solution alternative est possible avec des produits appelés « booster nicotine » qui proposent de la nicotine diluée dans une base. Le taux de concentration de nicotine ne dépasse pas les 20 mg/ml, ces produits sont donc conformes à la loi.


De quoi se compose un booster nicotine ?

Un booster de nicotine est une base neutre classique avec de la nicotine. D'une contenance de 10 ml, le booster de nicotine contient 200 mg de nicotine.

Composition: nicotine de qualité USP/PE (U.S. Pharmacopeia/Pharmacopée Européenne), propylène glycol, glycérine végétale. Comme pour les bases, on trouve plusieurs proportions propylène glycol / Glycerine végétale (PG/VG: 30%/70%, 50%/50%, etc.). 


Pourquoi y a-t-il plusieurs ratios de PG/VG pour un booster nicotine ?

Les boosters de nicotine peuvent avoir plusieurs taux de PG/VG pour respecter le ratio de la base sans nicotine. Par exemple pour obtenir un e-liquide en 50/50 de PG/VG, on utilise un booster en 50/50 de PG/VG. Ce qui permet d’avoir une préparation bien homogène. On peut utiliser un booster nicotine et une base neutre ayant des taux de PG/VG différents mais tout en sachant que plus il y a de boosters de nicotine utilisés, moins le liquide final sera homogène.


Comment fabriquer sa base nicotinée à partir d'une base 0 mg et d'un booster de nicotine?

Faites facilement votre mélange avec votre base en 0 mg et votre booster nicotine grâce à ce calculateur.

  • Dans votre flacon, versez d’abord le volume de booster nicotine correspondant au volume final souhaité. Ajoutez ensuite le volume de la base non nicotinée dans le flacon.
  • Pour finir, rebouchez le flacon et mélangez énergiquement votre préparation.

DIY : Fabrication de son e liquide, étape par étape

Avant toute chose, le plus simple est de se rendre sur le calculateur DIY. En fonction de la quantité souhaitée, il vous suffit de renseigner les données pour la fabrication de votre e liquide, au choix, une quantité finale de e liquide, la quantité d'arôme que vous souhaitez utiliser ou encore la quantité de base neutre dont vous disposez. Une fois le calcul effectué, vous pouvez prendre un flacon de la contenance nécessaire pour votre recette.

Voici les différentes étapes pour fabriquer un e liquide DIY prévu pour votre cigarette électronique. Une fois que vous avez commandé les différents composants pour la préparation de votre e liquide DIY, vous pouvez suivre ces étapes :

  • Première étape, déverser la quantité d'arôme préalablement indiquée sur le calculateur DIY dans le flacon. Le volume dépendra de la proportion de PG/VG de votre base, plus vous aurez de VG et plus il faudra de concentré.
  • Seconde étape, ajouter la base neutre en fonction du dosage fournit par le calculateur.
  • Troisième étape, il est temps d'ajouter la nicotine, encore une fois la quantité sera en fonction des indications du calculateur DIY.
  • Quatrième étape, la préparation a été effectuée, il faut maintenant rendre le tout homogène. Pour le mélange plusieurs choix s'offrent à vous, vous pouvez secouer votre flacon pendant une bonne minute (un peu dans tous les sens), utiliser un agitateur magnétique ou tout autres systèmes faits maison.
  • Cinquième étape, la plus importante, la maturation. C'est l'instant le moins intéressant et le plus contraignant, mais il est nécessaire afin de pouvoir dégager toutes les saveurs de votre arôme. Pour une maturation optimale de votre recette, il vous faudra la conserver à l'abri de la lumière, dans un placard idéalement et à température ambiante (15-25°). Il ne faut pas hésiter à mélanger la préparation DIY tous les 1 à 2 jours et vous pouvez également l'aérer quelques dizaines de secondes par jour pour renouveler l'air afin de permettre une meilleure oxydation de vos e liquides qui développera encore plus les saveurs.

La maturation ou phase d'épanouissement est une étape cruciale. C'est le temps nécessaire pour que votre préparation d'e liquide atteigne son plus haut degré de développement aromatique

Pour cette maturation, il n'existe malheureusement aucune astuce pour l'accélérer, la patience est de mise surtout avec un concentré complexe. Sachez tout de même que vous pouvez consommer directement les e liquides sans maturation, par exemple si vous arrivez à la fin de votre stock actuel, les saveurs seront simplement moins présentes.

Temps de maturation généralement observés selon les familles d'arômes. Attention, il s'agit d'estimations, la durée du steep dépend aussi de la complexité de la recette, et de vos goûts :

  • Fruités simples (mono arôme) : de 0 à 5 jours
  • Fruités complexes (plusieurs arômes) : de 3 à 7 jours
  • Menthe, Anis, Café, Vanille : de 7 à 15 jours
  • Gourmands : de 15 à 30 jours
  • Classics : au minimum 20 jours 

à noter que chaque jour supplémentaire ne pourra qu'embellir votre préparation et exhaustera encore plus les arômes. Cela est particulèrement vrai pour les arômes gourmands ou classics qui, pour certains, atteindront une excellence après 2 à 3 mois. Pour des concentrés un peu trop frais, vous pouvez également les laisser de côté, la maturation atténue en général cet effet parfois trop intense.

L'ajout d'additif ne nécessite généralement pas de temps de maturation. Aussi, plus le taux de glycérine végétale dans votre base sera important, plus le temps de maturation sera long.

Quelles précautions prendre ?

La nicotine est un produit dangereux, même diluée, qu'il faut manipuler avec beaucoup de précaution:

  • Portez toujours des gants et des lunettes de protection lorsque vous manipulez des bases nicotinées.
  • Rangez vos flacons nicotinés dans un endroit accessible à vous seul, voir sous clé, et à l'abri de la lumière.
  • Les arômes ne doivent jamais être utilisés seuls. Ils doivent toujours être mélangés en faible quantité dans une base.

Articles de blog sur le e liquide DIY