Le blog du Petit Vapoteur

Sels de nicotine : l'alternative que l'on attendait ?

Sels de nicotine : l'alternative que l'on attendait ?

09/10/2017  /   L'actu Société/Santé/Loi , Les liquides

Comme à son habitude, le dernier Vapexpo a mis en lumière les futures grandes tendances du marché de la vape. Si les liquides au CBD ont clairement été les stars du salon, les liquides aux sels de nicotine ont eux aussi rencontré un franc succès. L’occasion de faire le point sur cette innovation qui pourrait bien changer votre façon de vapoter.

Presque parfaite

Pour commencer, un petit mot sur la nicotine « traditionnelle ». Celle que l'on trouve dans nos liquides est sous une forme basique, autrement dit purifiée. Une propriété qui lui permet d’être facilement assimilable par notre corps et d’avoir un effet durable sur l’organisme. Revers de la médaille, elle reste beaucoup moins efficace dans sa propagation que celle délivrée par une cigarette classique. Ainsi, quand on fume, la nicotine arrive au cerveau en seulement 10 secondes alors qu’il faut au moins 10 minutes de vapotage pour arriver au même résultat… La nicotine de nos liquides pose également problème lorsque sa concentration est élevée (plus de 12 mg). Son passage en gorge peut alors être désagréable et synonyme de quintes de toux. Les vapoteurs ont donc souvent tendance à privilégier des liquides avec un taux de nicotine trop bas par rapport à leur besoin réel. Il en résulte une consommation importante mais obligatoire pour combler le manque.

Plus d’efficacité, moins de hit

Présents à l’état naturel dans les feuilles de tabac, les sels de nicotine offrent quant à eux des sensations très proches de ce que l’on peut ressentir avec une bouffée de cigarette classique. La satisfaction est atteinte plus rapidement, de manière quasi-instantanée. Les liquides aux sels de nicotine ont aussi l’avantage de procurer un « hit » (sensation du passage en gorge) beaucoup plus doux, ce qui permet d’utiliser des taux élevés et donc d’améliorer encore un peu plus leur efficacité.

Les sels de nicotine sont naturellement présents dans les feuilles de tabac.

Une alternative pour les gros fumeurs…

On comprend rapidement que les liquides aux sels de nicotine s’adressent avant tout aux personnes qui ont du mal à gérer leur manque avec les e-liquides traditionnels. On pense notamment aux gros fumeurs qui voudraient bien décrocher mais qui ont de grandes difficultés à se tenir durablement éloignés de leur paquet de cigarettes. Déjà pénalisés par un taux de nicotine ne pouvant pas dépasser les 20 mg/ml (et qui ne serait pas suffisant pour 25 à 30 % des fumeurs), ils sont parfois obligés d’opter pour des taux encore plus bas pour avoir un hit acceptable, ce qui réduit forcément leurs chances de réussite. Bien que soumis aux mêmes réglementations, les liquides aux sels de nicotine représenteront une bonne alternative pour ce public en offrant des sensations plus proches de la cigarette classique.

… Et pour les vapo-fumeurs

Les vapo-fumeurs pourraient aussi être intéressés par ces nouveaux produits. Généralement, leur consommation de tabac est liée à des moments de la journée où ils n’ont pas assez de temps pour être suffisamment satisfaits par leur e-cig (les fameuses pauses cigarette par exemple) ou à des moments où la sensation de manque est trop importante (situation de stress, soirée entre amis, au réveil…). Grâce à leur meilleure efficacité, les liquides aux sels de nicotine pourrait être une bonne solution pour définitivement se passer de ces dernières « tueuses ».

Une solution pour baisser sa consommation

Enfin, évoquons les gros vapoteurs fatigués d’être toujours accrochés à leur cigarette électronique. Les sels de nicotine leur permettront de prendre des bouffées plus espacées tout en gardant le même niveau satisfaction. Ils consommeront également moins de liquide, ce qui est toujours une bonne nouvelle pour le porte-monnaie !

Attention au matériel

Les différents avantages des sels de nicotine ne doivent pas faire oublier qu’il s’agit toujours de nicotine, fortement dosée qui plus est (20 mg/ml en général). Il est donc déconseillé d’utiliser ces produits avec des atomiseurs permettant d'atteindre des puissances élevés. Le hit ressenti étant plus faible, il existe un risque de trop absorber de nicotine sans s’en rendre compte, surtout chez des vapoteur expérimentés. On préférera donc utiliser des clearomiseurs dédiés à l’inhalation indirecte (type Nautilus) ou des « podmods » comme le kit Fitt d’Envii.

L'utilisation d'un atomiseur dédié à l'inhalation indirecte (comme le Nautilus 2) est vivement conseillée.

Quels effets sur la santé ?

Chaque innovation dans le secteur de la vape s’accompagne forcément de questions sur ses effets sur la santé des vapoteurs. Pour l’instant, aucune étude d’envergure n’a été faite sur le sujet. Il est donc trop tôt pour se prononcer. Toutefois, il est fort probable que les sels de nicotine et la nicotine purifiée aient les mêmes effets sur le corps. Il n’y aurait donc pas de réelle différence en termes de risques*.

Conclusion

Si les sels de nicotine ne devraient pas révolutionner le monde de la vape, ils représentent tout de même une vraie alternative. Les liquides qui en contiennent offrent des sensations qui ressemblent beaucoup plus à celles d’une cigarette classique, ce qui est très prometteur pour les fumeurs souhaitant se débarrasser définitivement du tabac. Plus globalement, cette innovation s’adresse à tous les vapoteurs en quête de simplicité et d’efficacité. A condition d’utiliser un matériel adapté pour en profiter en toute sérénité.

* : si vous vous posez des questions par rapport aux risques liés à la nicotine, je vous conseille la lecture de cet excellent article publié sur le blog de Jacques Le Houzec (consultant en santé publique, spécialisé dans la dépendance tabagique).

Morgan

Voir tous les commentaires (7)

Pascal

12/02/2018 09:00:03

Bonjour Miloune. Eh bien pas plus tard qu'aujourd'hui ! Avec le N+. Cdlt.

Miloune

11/02/2018 21:59:30

Bonjour a quand le booster de sels de nicotine sur LPV?

Thomas jeffrey

20/01/2018 11:51:21

Bonjour a tous, je voulais juste vous dire que des français en font déjà, la marque french liquide et que dans cette vidéos tous est expliqué en détails par les créateur , les scientifique et connaisseur de cape voilà bonne journée a vous. https://m.youtube.com/watch?v=SRBge67HFg0

Pascal

20/11/2017 10:10:07

Bonjour Nox. Le Booster de sels de nicotine Boost arrive très bientôt sur le site !

Nox

18/11/2017 01:57:09

Est il possible de tester le sel de nicotine en DIY ? Je ne trouve pour l'instant aucune précision sur les éléments utilisés dans les boosters disponibles sur la boutique.

Morgan

18/10/2017 10:31:22

Bonjour Thierry, Je n'ai pas parlé de l'acide benzoïque dans l'article car, pour l'instant, seule l'entreprise américaine JUUL admet en mettre dans ses liquides aux sels de nicotine. Je comprends néanmoins votre commentaire et j'espère que les autres fabricants (notamment les Français) seront aussi clairs sur ce point. Je tiens également à rappeler que le vrai danger de la cigarette classique vient de la combustion. Comme le dit assez justement Jacques Le Houezec, si vous fumiez de la laitue, vous auriez quasiment les mêmes risques. Ce n'est pas une raison pour faire n'importe quoi avec les e-liquides mais essayons de toujours garder cette différence majeure à l'esprit.

Thierry.B

14/10/2017 22:52:08

L'idée est bonne mais pour obtenir ce résultat on fait comme les fabricants de tabac. Car dans la cigarette classique on utilise déjà du sels de nicotine OK me direz vous mais pour stabiliser le sel on utilise un additif alimentaire (E210) très controversé l'acide benzoïque: http://www.additifs-alimentaires.net/E210.php Bref si on commence à augmenter la toxicité de e-liquide et à mettre tout les additifs de l'industrie du tabac je ne vois pas l'intérêt. Surtout qu'il existe déjà des solutions qui vont dans ce sens!

Ajouter un commentaire

 (avec http://)