Cigarette électronique Pod

Un Pod est une e-cigarette très simple d'utilisation qui offre une vape intuitive et discrète.
Compact, il saura se faire oublier tout en étant à portée de main dès que le besoin s'en fera sentir.
Un kit Pod se destine plutôt aux fumeurs modérés (moins de 20 cigarettes par jour).

cartouche
(Réservoir + résistance)
La cartouche comprend le réservoir et la résistance qui va chauffer le e-liquide. Il s'agit d'un consommable que l'on doit changer régulièrement.
batterie La batterie envoie de l'énergie électrique à la résistance qui va alors chauffer et produire de la vapeur voir tous les produits

Qu'est-ce qu'une cigarette électronique Pod ?

Un pod, également appelé Pod Mod, est une cigarette électronique compacte et facile à utiliser. Elle se différencie des autres modèles par le fait qu’elle embarque une cartouche jetable qui fait office de réservoir et de résistance. Cette cartouche est associée à une batterie qui enverra l’énergie nécessaire pour produire de la vapeur. Un système simple et intuitif, qui ne demande aucune connaissance, et qui est donc parfaitement adapté à un vapoteur débutant.

De quoi est composé une cigarette électronique Pod ?

Une cigarette électronique Pod est composée de deux éléments principaux :

  • La cartouche

La cartouche, que l’on peut également appeler recharge, est l’élément jetable et interchangeable du Pod Mod. Elle comprend le réservoir ainsi que la résistance qui produira la vapeur en chauffant le e liquide. En fonction du modèle, la cartouche peut être préremplie ou à remplir soi-même.

Dans le cas où la cartouche est préremplie, elle doit être changée dès qu’elle ne contient plus de e-liquide. Dans le cas inverse, il faudra s’en charger lorsque la résistance est usée. Dans les deux cas, la manipulation est pensée pour être extrêmement simple et il suffit de déclipser la cartouche usagée de la batterie pour la remplacer par une nouvelle.


  • La batterie

La batterie est comme son nom l’indique une réserve d’énergie électrique destinée alimenter le Pod. Même si elle est généralement de petite taille, elle représente souvent la majorité de la surface du Pod Mod. Contrairement à la cartouche, cet élément ne se jette pas mais se recharge via un port micro-USB et un cordon d’alimentation.

Comme pour tous les appareils fonctionnant avec une batterie, l’autonomie d’un Pod est un critère déterminant. Tomber en panne peut en effet vous donner envie de reprendre une cigarette. Il faut donc être vigilant sur ce point et regarder combien de « mAh » possède la batterie de votre futur Pod. Plus le nombre de mAh est élevé, meilleure sera l’autonomie.


Comment fonctionne un Pod Mod ?

Comme dit en préambule, le principe de fonctionnement d’une cigarette électronique Pod est très simple. L’énergie accumulée dans la batterie est envoyée dans la résistance de la cartouche qui va progressivement chauffer le e liquide présent dans le réservoir et ainsi produire de la vapeur destinée à être aspirée par l’embout buccal.

Pour orchestrer le tout, le Pod est muni d’un petit circuit électronique. Également appelé « chipset », c’est lui qui va réguler le courant électrique envoyé par votre batterie, mais aussi la protéger pour que vous puissiez vapoter en toute sécurité.

En fonction des modèles, le mécanisme qui déclenche la production de vapeur peut prendre deux formes différentes.

  •   Déclenchement via l’aspiration : il suffit alors d’aspirer dans l’embout de votre Pod pour que la cigarette électronique produise automatiquement de la vapeur.
  •   Déclenchement via un bouton : la production de la vapeur ne commence que si vous appuyez sur un bouton le temps de prendre votre bouffée.

Si l’aspiration peut paraître plus intuitive pour un fumeur, le bouton à quant à lui un autre avantage : celui de pouvoir allumer et éteindre le Pod (généralement en cliquant 5 fois). Il n’y a donc pas vraiment un mécanisme à privilégier par rapport à l’autre. Tout dépendra de votre préférence.

A qui s'adresse une cigarette électronique Pod ?

Une cigarette électronique format Pod peut satisfaire les besoins de nombreux vapoteurs, qu’ils soient débutants ou plus expérimentés. Néanmoins, on considère que le Pod est surtout à conseiller aux publics suivants.

Les petits et moyens fumeurs

Le fonctionnement intuitif et le format compact du Pod Mod sont souvent vus comme des avantages par les fumeurs qui veulent généralement retrouver les caractéristiques d’une cigarette classique. Néanmoins, dans le monde de la cigarette électronique, simplicité et taille réduite riment avec absence de réglage et autonomie modérée. Deux éléments qui deviennent primordiaux plus notre dépendance à la nicotine est élevée. Les réglages permettent en effet de pouvoir faire varier la délivrance de nicotine en fonction de nos besoins. L’autonomie nous permet, quant à elle, de vapoter sur la durée.

Dès lors, le Pod doit surtout être envisagé par des petits et moyens fumeurs dont la consommation n’excède pas 15 cigarettes par jour. Au-delà, mieux vaut se diriger vers un kit box avec une batterie plus endurante ou prévoir l’achat d’un Pod supplémentaire pour pouvoir continuer à vapoter pendant que l’autre charge.

Les vapoteurs en quête de simplicité

Le Pod peut également s’adresser aux vapoteurs plus expérimentés qui sont à la recherche d’un kit d’appoint. Son format est en effet un gros avantage pour une utilisation nomade, puisqu’il se glisse aisément dans un sac ou une poche. La faible vapeur produite le rend discret et personne ne se retournera derrière vous à cause de la taille du nuage que vous allez produire.

Il faut cependant être à l’aise avec le tirage serré offert par le Pod. Pour certains vapoteurs progressivement habitués à l’inhalation directe, ce retour aux sources peut être déroutant.


Quels sont les différents modèles de ecigarettes Pod ?

Nous avons vu que le Pod se caractérise par un format : une batterie et une cartouche. Néanmoins, il existe différents modèles de Pod Mod qu’il faut connaître avant de faire son choix.

Les Pods à cartouches scellées

Les Pods à cartouches scellées sont déjà remplies avec un e liquide. Ce sont donc les modèles les plus simples à utiliser puisque la seule manipulation à effectuer est le changement de cartouche lorsque celle-ci est vide.

Les cartouches préremplies proposent plusieurs types de saveurs pour convenir à tous les goûts. En revanche, vous êtes restreint par le choix offert par le fabricant du Pod.

A l’utilisation, les cartouches scellées ont un coût plus élevé que les cartouches rechargeables. Il faut donc bien prendre cet élément en compte avant d’acheter ce type de Pod.

Exemple de Pod avec cartouches préremplies : KoddoPod Nano


Les Pods à cartouches rechargeables

Les Pods à cartouches rechargeables sont vendus vides et peuvent être remplis avec le e liquide de son choix plusieurs fois. La procédure est généralement simple et il suffit souvent de déclipser la cartouche de la batterie pour accéder au trou de remplissage.

La cartouche ne doit être changée que lorsque la résistance qu’elle contient montre des signes de fatigue (goût de brûlé persistant ou altération des saveurs). Leur durée de vie oscille entre deux et trois semaines.

Plus économique, les Pods à cartouches rechargeables laissent aussi plus de liberté. Il est en effet possible d’opter pour n’importe quel e liquide, tant que son taux de VG ne dépasse pas les 50%.

Exemple de Pod avec cartouches rechargeables : kit Teros, Pod Lynq


Les Pods à résistances changeables

Les Pods à résistances changeables ont les mêmes caractéristiques que ceux à cartouches rechargeables. La seule différence est qu’ils permettent de ne changer que la résistance quand celle-ci est usée. On peut alors garder sa cartouche indéfiniment, ce qui est encore plus économique.

Exemple de Pods avec résistances changeables : kit Nautilus Aio, Pod Orionkit Nord


Comment bien choisir sa cigarette électronique Pod ?

Pour faire le bon choix, plusieurs éléments sont à prendre en compte avant de choisir son Pod Mod.

L’autonomie du Pod

L’autonomie est sans doute l’un des critères les plus importants pour bien choisir sa cigarette électronique Pod. Exprimée en « mAh », elle vous donnera une idée de l’utilisation qu’il est possible d’en faire.

  •   Moins de 400 mAh : pour une utilisation ponctuelle ;
  •   Entre 400 et 800 mAh : pour une utilisation régulière ;
  •   Plus de 800 mAh : pour une utilisation intensive.

A noter que la valeur de la résistance du Pod peut beaucoup jouer sur l’autonomie de votre batterie. Une résistance haute (supérieur à 1 ohm) se mariera ainsi mieux avec une batterie avec peu d’autonomie. A l’inverse, une résistance basse (inférieure à 1 ohm) devra être couplée avec une batterie plus conséquente. C’est d’ailleurs généralement ce que font les fabricants.

Le type de vape proposé par le Pod

Même si les Pods sont plutôt destinés à une vape en inhalation indirecte avec un tirage serré proche de celui d’une cigarette classique, il existe des exceptions. Il convient donc d’y faire attention lors de son achat.

Pour palier à ce problème, certains modèles proposent une aération modulable, vous donnant ainsi la possibilité de trouver le tirage qui vous convient le mieux.

Les autres critères

Au-delà des critères subjectifs (design, ergonomie, couleur…) qui dépendront du goût de chacun, il existe des critères moins essentiels mais qui peuvent néanmoins influencer votre choix.

Si les Pods sont conçus pour être simples à utiliser, certaines manipulations (remplissage, changement de cartouche…) peuvent être moins bien pensées que d’autres. N’hésitez donc pas à regarder la vidéo du produit et à lire le détail de la fiche produit pour vous faire une idée.

Enfin, le type de cartouche proposé par le Pod (voir la question « Quels sont les différents modèles de Pods ») est un critère à considérer. A vous de décider quelle solution est la plus adaptée à vos besoins et à votre budget.

Quels sont les avantages et les inconvénients d'une cigarette électronique Pod ?

Comme tous les formats de cigarettes électroniques, les Pods ont bien entendu des avantages et des inconvénients.

Les avantages

Une cigarette électronique est avant tout extrêmement simple d’utilisation. Elle ne demande aucun réglage et son entretien se limite au strict minimum. C’est donc un format parfait pour les vapoteurs débutants qui découvrent le monde de la vape.

Le Pod est aussi discret, du fait de sa forme et de sa production de vapeur. Il se rapproche de la taille d’une cigarette classique et vous n’aurez pas à craindre de vous faire remarquer en vapotant.

Le système de cartouches offre l’avantage de pouvoir rapidement changer de saveurs ou de taux de nicotine en fonction de ses envies ou de ses besoins. Déclipsez l’ancienne cartouche puis clipsez la nouvelle et le tour est joué !

Enfin la vape offerte par un Pod est très proche des sensations que l’on peut obtenir avec une cigarette de tabac. Un avantage non négligeable quand on est dans une optique de sevrage.

Les inconvénients

Qui dit format compact dit peu de place pour la batterie et donc autonomie modérée. C’est le principal inconvénient d’un Pod qui ne pourra jamais concurrencer une box embarquant plusieurs accus par exemple.

La simplicité d’un Pod peut aussi être vue par certains vapoteurs comme un inconvénient. Pas de réglage possible, il faut alors se contenter de ce que propose la cigarette électronique.

Enfin, le Pod est un modèle non-évolutif qui fonctionne dans un système fermé, contrairement à un kit box sur lequel les principaux éléments sont dissociables et interchangeables.  

Quel e liquide utiliser avec ma cigarette électronique Pod ?

Deux éléments sont à prendre en compte pour bien choisir son e liquide pour Pod : le ratio de PG/VG et le taux de nicotine.

  •   PG/VG

Une cigarette électronique Pod requiert généralement un e liquide avec un taux de propylène glycol (PG) élevé (supérieur ou égal à 50%). Chaque modèle étant différent, n’hésitez pas à consulter les détails de la fiche produit et notamment les conseils d’utilisation


  •   Nicotine

La vape douce offerte par la plupart des Pods Mods a tendance à atténuer le hit. Il faut alors choisir son taux de nicotine en conséquence. Si vous débutez, un taux de nicotine élevé (supérieur à 12 mg/ml) est à privilégier, même si vous fumez peu.

Une cigarette électronique Pod est également parfaitement adaptée pour les e liquides aux sels de nicotine ou au CBD.


Combien de temps puis-je vapoter avec la résistance de ma ecigarette Pod ?

Qu’elle soit intégrée à la cartouche ou directement remplaçable, la résistance d’un Pod a une durée de vie limitée. Les signes d’usure d’une résistance peuvent prendre différentes formes : goût de brûlé persistant, altération des saveurs ou diminution visible de la production de vapeur.

La durée de vie d’une résistance de Pod Mod oscille généralement entre deux et trois semaines. Elle peut être réduite par l’utilisation d’un e liquide fortement chargé en arômes ou ayant un taux de glycérine végétale (VG) élevé.

Comment bien entretenir ma cigarette électronique Pod ?

Le grand avantage du Pod est qu’il demande très peu d’entretien. La seule manipulation régulière sera le changement de la cartouche ou de la résistance (si celle-ci est dissociable de la cartouche). Pour en savoir plus sur le sujet, nous vous conseillons de vous référer au paragraphe précédent.

Bien entendu, la batterie de votre Pod Mod devra aussi être rechargée régulièrement. Ce chargement peut s’effectuer via un matériel électronique disposant d’une sortie USB (un ordinateur par exemple), même si nous conseillons plutôt d’opter pour un adaptateur secteur. Vous en trouverez sur notre site, mais vous pouvez aussi utiliser la prise de votre smartphone si vous en avez un. Dans tous les cas, nous vous recommandons vivement de ne jamais recharger un Pod en votre absence. Les batteries, comme n’importe quel appareil électronique, peuvent en effet subir une panne d’un composant, ce qui peut entrainer une surchauffe anormale et dangereuse.

Que faire si ma cigarette électronique Pod ne fonctionne pas ?

Tout d’abord, vérifiez que la batterie est bien allumée. Certains modèles de Pod nécessitent 5 clics sur le bouton principal pour être activés.

Ensuite, vérifiez que la batterie est bien chargée. Pour cela, branchez-là via un câble USB à une source d’énergie. Un voyant vous indiquera alors si c’est le cas.

Enfin, vérifiez que la cartouche est bien en contact avec la batterie du Pod. Si vous avez un modèle où la résistance est dissociable de la cartouche, vérifiez qu’elle est bien vissée.

Si toutes les étapes précédentes ont été réalisées sans succès, la dernière solution consiste à changer la cartouche ou la résistance de votre Pod.