E liquide bio

Qu'est-ce qu'un e liquide bio ?

Consommer « bio » est devenu en l’espace de quelques années une préoccupation majeure chez de plus en plus de consommateurs. D’abord essentiellement lié à l’agro-alimentaire, le bio s’est ensuite développé dans de nombreux secteurs. Ce n’était alors plus qu’une question de temps avant que cette tendance de fond ne touche le monde de la cigarette électronique. Reste à savoir un e liquide peut vraiment être bio. Éléments de réponse dans la suite de ce guide.

Comment un e liquide pour cigarette électronique peut être bio ?

Avant de savoir si un e liquide bio existe, il faut se demander ce qui rendrait cette appellation possible. Deux critères fondamentaux sont alors à prendre en compte :

  • Un produit bio ne doit contenir que des ingrédients issus de l’agriculture biologique ;
  • Un produit bio ne doit impliquer aucune transformation chimique.

Intéressons-nous maintenant aux différents éléments qui composent un e liquide pour cigarette électronique afin de savoir s’ils peuvent répondre à ces deux critères. Tout d’abord, un eliquide contient principalement du propylène glycol (PG) et de la glycérine végétale (VG).

La glycérine végétale est extraite d’huiles végétales par un processus de saponification. Cette origine rend possible la production de VG biologique, que l’on retrouve d’ailleurs dans certains cosmétiques bio.

Le propylène glycol quant à lui est issu de la pétrochimie et ne peut donc pas être obtenu de façon biologique. Il peut néanmoins être remplacé par un substitut plus naturel, le mono propylène glycol végétal (MPGV) ou par le Végétol (voir ci-dessous).

Outre le PG et la VG, un e liquide est aussi composé d’arômes et de nicotine. Les arômes sont de type alimentaire et peuvent avoir une origine naturelle ou synthétique. Dans le cas où ils sont qualifiés de naturels, ils sont fabriqués à partir de matières premières exclusivement végétales, possiblement issue de l’agriculture biologique.

La nicotine, de son côté, est obtenue par un processus d’extraction de la molécule dans la feuille de tabac. Malheureusement, il n’existe pour le moment aucune manière de l’obtenir de façon entièrement naturelle.

En prenant en compte tous ces éléments, on comprend rapidement que la fabrication d’un e liquide bio n’est pas aussi simple que l’on pourrait le penser.

Est-ce qu’un e liquide naturel ou 100% bio existe ?

Ne faisons pas durer le suspense plus longtemps : un e liquide totalement bio n’existe pas. Vous ne trouverez donc sur le marché de la vape aucun eliquide disposant d’une certification biologique.

Comme nous l’avons vu précédemment, cela s’explique tout d’abord par la nicotine. Certes, un e liquide peut ne pas en contenir, mais sa présence reste malgré tout nécessaire pour réussir un sevrage tabagique. Sans nicotine, le manque lié à un arrêt du tabac ne sera pas comblé et l’expérience risquera fortement de se solder par un échec.

Concernant les arômes alimentaires, certains d’entre eux n’existent pas dans la nature et sont donc obligatoirement d’origine synthétique. C’est par exemple le cas de beaucoup d’arômes gourmands. Quant aux arômes naturels, ils ne sont pas forcément issus de l’agriculture biologique. Une recette de e liquide pour cigarette électronique contenant généralement plusieurs saveurs différentes, il est donc quasiment impossible de n’utiliser que des arômes 100% d’origine biologique.

Enfin, concernant le propylène glycol, nous l’avons vu, il peut être remplacé par du mono propylène glycol végétal ou du Végétol. Ces derniers ne disposent pas pour autant d’une certification bio.

Pour résumer, si certains éléments d’un e liquide peuvent avoir une origine plus ou moins naturelle, il n’est pas possible que la totalité de ses composants proviennent de l’agriculture biologique. Pour autant, cela veut-il forcément dire que les e liquides sont de mauvaise qualité ?

Comment s’assurer de la qualité d’un eliquide ?

Afnor

La mention « bio », ainsi que les différentes certifications biologiques, sont pour beaucoup un gage de qualité, mais ce n’est pas parce qu’un e liquide ne peut pas être 100% bio qu’il ne peut pas pour autant être fabriqué avec le plus grand sérieux.

Depuis sa création en 2010, Le Petit Vapoteur ne sélectionne que le meilleur des e liquides pour cigarette électronique. Chaque saveur Classicmenthe ou encore fruitée intégrant notre catalogue doit ainsi parfaitement répondre aux critères suivants :

  • Nicotine, propylène glycol et glycérine végétale de qualité pharmaceutique (normes EP ou USP) ;
  • Arômes de qualité alimentaire compatibles avec l’inhalation et la vaporisation ;
  • Absence totale de substances controversées ;
  • Respect des normes en vigueur.

Tous les e liquides vendus par LPV ont également été notifiés à l’ANSES (agence nationale de sécurité sanitaire) qui se charge de vérifier leur composition et leurs émissions. Certains d’entre eux répondent également de la norme AFNOR qui est pour les consommateurs un gage de qualité et de sécurité. Vous trouverez des exemples de e liquides répondant à cette norme ci-dessous :

Le Petit Vapoteur privilégie enfin les e liquides fabriqués en France. Depuis l’apparition de la cigarette électronique il y a maintenant plus de 10 ans, de nombreuses entreprises hexagonales ont en effet démontré leur savoir-faire dans ce domaine. Alfaliquid, D’licePulp ou encore Vincent dans les Vapes sont autant de grands noms qui font rayonner le « made in France » dans le monde de la vape. Si vous voulez vapoter français, n’hésitez pas à consulter notre sélection ci-dessous :

Les meilleurs e liquides français

Quelle alternative au propylène glycol dans un eliquide ?

Si un eliquide bio à 100% existait, son principal intérêt serait qu’il ne contienne pas de propylène glycol, sous quelle que forme que ce soit. Entendons-nous bien, le PG ne présente aucun risque avéré pour la santé. Il peut en revanche être plus ou moins bien toléré par les vapoteurs.

Chez certains d’entre eux, le PG peut en effet déclencher une légère toux d’irritation ou des maux de gorge. On estime également qu’un peu moins de 1% de la population est allergique au propylène glycol. Dans ce cas, les symptômes ressentis peuvent être plus importants et doivent nécessiter la consultation d’un médecin, puis d’un allergologue.

Que vous soyez intolérant ou allergique au PG, la solution n’est pas d’arrêter de vapoter, mais de trouver une alternative aux e liquides en contenant. Un hypothétique e liquide bio n’est en effet pas la seule manière d’y parvenir.

Pour ceux qui tolère mal le propylène glycol, la solution réside souvent dans l’utilisation de e liquides « High VG », autrement dit avec un fort pourcentage de glycérine végétale et donc un faible pourcentage de PG. Cela suffit dans la plupart des cas à ce que la gêne créée par le vapotage disparaisse.

Le propylène glycol peut également être complètement remplacé par le Végétol. Il s’agit d’un ingrédient d’origine exclusivement végétal, obtenu par bio fermentation de la glycérine de tournesol selon un procédé alimentaire. Le Végétol est une innovation made in France brevetée et une vraie alternative pour les vapoteurs qui ne supportent pas le PG. Si c’est votre cas, nous vous conseillons de tester l’un des e liquides ci-dessous :

Enfin, la dernière solution reste de se tourner vers le DIY (pour « do it yourself » ou « fais le toi-même » en français) qui permet de fabriquer son propre e liquide. L’avantage principal, c’est que vous maîtriser intégralement tous les ingrédients qui vont rentrer dans la composition de votre préparation.

Vous pouvez par exemple choisir de faire du DIY avec une base d’origine végétale, voire en 100% glycérine végétale certifiée AB, comme celle proposée par le fabricant français Aromea. Vous pourrez ensuite lui ajouter un ou plusieurs boosters de nicotine en fonction du taux de nicotine qui vous correspond. Pour terminer, vous n’aurez plus qu’à sélectionner l’arôme DIY qui correspond à votre goût et à tout mélanger.

Si vous souhaitez en savoir plus sur le processus de fabrication d’un e liquide DIY, nous vous invitons à consulter notre guide dédié.

Voir le guide DIY