Le blog du Petit Vapoteur
Zoom sur les nouvelles Résistances Mesh

Zoom sur les nouvelles Résistances Mesh

02/07/2018  /   L'actu du matériel

Zoom sur les nouvelles Résistances Mesh

Résistance Mesh Blog Le Petit Vapoteur (8)

Bis repetita

S’il est un phénomène qui est récurrent dans le monde de la vape, c’est bien le recyclage de vieux concepts et la rénovation. Se réapproprier une idée pour la remettre au goût du jour avec les progrès techniques du moment. C’est actuellement le cas pour les résistances de nos clearomiseurs avec l’arrivée du mesh.

Autrefois réservé aux atomiseurs reconstructibles, le mesh réapparaît sous la forme de résistances pour clearomiseurs. Totalement intégré dans la résistance, ce mesh est miniaturisé et couvert de fibre de coton.

Résistance Mesh Blog Le Petit Vapoteur (8)

Dur de la feuille

Le principe d’une résistance avec mesh, est d’avoir une feuille de matière résistive, souvent du bon vieux Kanthal, qui est plus ou moins percée de trous. La surface de résistif est supérieure à une résistance classique. Percée de dizaines de trous, le mesh augmente la rapidité d’absorption du liquide. Le résultat donne un supplément de vapeur évident avec une réactivité étonnante.

Résistance Mesh Blog Le Petit Vapoteur (8)

Fireluke Mesh Coil de Freemax

Smok, Eleaf, Joyetech, Vaporesso mais aussi Freemax qui fut le premier à utiliser cette technique avec son Fireluke Mesh Tank, c’est la folie du moment et de plus en plus de fabricants proposent sa ou ses résistances composées de Mesh et les inclus dans leurs Kits, leurs clearomiseurs subohms. Fans de vape en inhalation directe et de cloud-chasing, vous ne passerez pas à côté de ces résistances !

GT Mesh Core pour Vaporesso et sa gamme de clearo NRG Tank et Cascade, résistance ProCD de Joyetech pour ses ProCore, résistances HW-M et HW-N pour les Ello de Joyetech, V12 Prince Mesh Coil et Strip Coil pour Smoktech sans oublier la V8 Baby Mesh. Bref, il y en a probablement une pour votre clearomiseur.

Résistance Mesh Blog Le Petit Vapoteur (8)

HW-N de Eleaf

Gourmandes

Techniquement, toutes ces résistances se ressemblent et on de nombreux points en commun. D’abord, techniquement ces résistifs ont le même aspect que les feuilles de mesh utilisées pour le reconstructible. Les mailles sont plus ou moins fines selon le rendu voulu. L’exemple idéal ce sont les résistances HW de Eleaf M et N. On joue sur l’excellente capillarité du mesh. Tous ces résistifs ont une valeur de 0.15Ω en moyenne, avec quelques variantes à 0.18Ω (GT Mesh Coil Vaporesso), 0.20Ω (HW-N de Eleaf). Donc des valeurs basses et gourmandes. Le dénominateur commun de toutes ces résistances est la plage de puissance nécessaire à leur utilisation. Il faut au minimum 40 à 50 watts pour avoir une bonne vapeur. Leur plage maximale oscille entre 80 watts voire 100 watts pour la HW-M.

Résistance Mesh Blog Le Petit Vapoteur (4)

V8 Mesh Coil de Smok

Ce sont donc des résistances gourmandes en puissance et en énergie qui doivent être associées avec un mod qui a de la réserve sous le capot comme des boxs avec accu 21700 par exemple. On trouve aussi ces résistances avec des mods électroniques tubulaires comme le Ijust 3, le carton de ce printemps 2018. Les résistances HW sont boostées avec une batterie de 3000 mAh et une puissance aux alentours de 80 watts.

Résistance Mesh Blog Le Petit Vapoteur (4)

ProCD de Joyetech

Vous avez dit vapeur ?

Le résultat est sans appel : vapeur, vapeur, et encore de la vapeur ! C’est étonnant. Ces résistances sont de vraies machines à tricks. A condition, toutefois, de les utiliser avec les e liquides adéquats et plus de 50% de VG sous peine de fuites… De la vapeur en veux-tu, en voilà, mais quid des saveurs ? C’est là que les limites techniques de ces résistances sont atteintes avec une difficulté à restituer les jus complexes. Si vous vapotez du Oni ou du Red Astaire, vous ne serez probablement pas déçu mais ne décèlerez pas toutes les nuances de ces liquides. Sauf si  vous pouvez jouer sur la plage de puissance de la résistance avec une box régulée. En montant progressivement les watts.

Avec une telle puissance de chauffe c’est la fibre de coton qui fait les frais d’une utilisation intense. Le réservoir doit être parfaitement alimenté et les arômes, chauffés, mènent la vie dure au coton. De fait, la durée de vie des résistances est limitée même si le mesh a généralement une très bonne tenue et vieillit bien. C’est d’ailleurs un point fort de ces résistances, leur résistance ( !) à la chauffe qui diminue la dégradation du résistif.

Puissance !

On le voit, les résistances au mesh sont bien dans l’air du temps avec une place privilégiée pour la production de vapeur. Elles mettent très bien en valeur les mods puissants, les clearomiseurs à grande contenance du moment, très à la mode. Mais elles ont également leurs limites, durées de vie, saveurs complexes pas mis en valeur.

Pascal & Yves 

Voir tous les commentaires (2)

julien

01/10/2018 05:45:14

J ai testé les GT Mesh de chez Vaporesso et contrairement à Samuel je suis vraiment conquis Aucune fuite,une productivité de cloud hallucinante ainsi que la réctivité Par contre durée de vie limité à 15j voir 3 semaine au grand maximum

Samuel

03/07/2018 19:50:52

j'ai testé les GT Mesh de chez Vaporesso, pas vraiment convaincu et surtout merci les fuites dans la poche du jean !!

Ajouter un commentaire

 (avec http://)