Le blog du Petit Vapoteur

Est-ce-plus difficile pour les vapoteurs de prendre l'avion en 2019 ?

Est-ce-plus difficile pour les vapoteurs de prendre l'avion en 2019 ?

11/04/2019  /  

Plusieurs incidents, impliquant des cigarettes électroniques en avion, ont marqué l'actualité de la vape ces derniers mois. Alors, avec les vacances qui approchent, les vapoteurs se posent tous les mêmes questions : peut-on toujours voyager sans problème avec sa cigarette électronique en avion et comment s'y prendre ? Avec toutes ces réglementations qui changent régulièrement, il est difficile de s'y retrouver. Le Petit Vapoteur vous propose aujourd'hui un article afin de faire le point sur la situation en 2019. 

Transporter sa cigarette electronique en avion 

Depuis la décision de l'OACI (Organisation de l'Aviation Civile Internationale) datant du 1er avril 2016, les règles pour le transport d'une cigarette électronique restent inchangées et s'appliquent à toutes les compagnies aériennes : transporter sa cigarette électronique en soute est interdit mais vous avez tout à fait l'autorisation de l'avoir en bagage à main. Attention tout de même, certaines compagnies se garde le droit de s'y opposer. Il est préférable de vous renseigner au préalable sur les réglementations de votre compagnie concernant ce type d'appareil. Votre cigarette électronique devra rester éteinte tout au long du voyage. Le ministère de la transition écologique et solidaire ajoute également qu'en cas de perte de votre cigarette électronique dans l'avion, ne touchez pas à votre siège mais prévenez immédiatement un membre de l'équipage. Il en va de même si vous sentez une odeur de brûlé.

Transporter ses accus et batteries

La décision du 1er avril 2016 a rendu formellement interdit le transport de batterie contenant du lithium en soute. Cela concerne donc une grande partie des batteries de nos cigarettes électroniques. Vous pouvez cependant voyager avec, au maximum, deux accus de rechange dans votre bagage à main que vous devrez transporter soit dans leur emballage d'origine, soit dans des pochettes isolantes prévues à cet effet. Il vous est formellement interdit de recharger votre batterie à bord de l'appareil. 

Transporter ses e liquides

En 2019, vos e liquides suivent toujours la même réglementation que tous types de liquides : vous aurez le droit de transporter, au maximum, jusqu'à 100 ml en cabine et devrez les présenter dans une pochette plastique transparente et à fermeture, que vous aurez à sortir du bagage à main avant le contrôle de sécurité. Pour une contenance supérieure à 100 ml, le liquide devra se trouver en soute et ne pourra pas dépasser un volume d'un litre. 

Vapoter dans l'avion ? 

L'utilisation de la cigarette électronique à bord d'un avion est strictement interdite et ce, pour plusieurs raisons :

- La vapeur de votre cigarette électronique risque d'activer les détecteurs de fumer.

- Vous risquez de gêner le confort des autres passagers.

- Il peut y avoir des interférences avec d'autres appareils électroniques.

En résumé : 

- Votre cigarette électronique devra faire le trajet en cabine et restera éteinte tout au long du voyage.

- Vous pourrez emmener jusqu'à deux accus dans leurs emballages d'origines ou dans des pochettes isolantes

- Vous pourrez transporter, sous sacoche transparente hermétique, jusqu'à 100 ml de e liquide en cabine et 1 L en soute.

- Pour éviter toute mauvaise surprise, renseignez-vous au préalable auprès de votre compagnie aèrienne.

Quelles destinations interdisent la vape ? 

Nous vous avions écrit il y a quelques semaines un article faisant un état des lieux des pays autorisant ou interdisant la vape sur leur sol. Nous vous invitons à la consulter afin de vous renseigner sur votre future destination. 

Ajouter un commentaire

 (avec http://)