Le blog du Petit Vapoteur
USA : le programme de lutte contre le tabagisme de Joe Biden

USA : le programme de lutte contre le tabagisme de Joe Biden

04/05/2021  /   L'actu de la vape , L'actu Société/Santé/Loi

USA : le programme de lutte contre le tabagisme de Joe Biden 

Outre-Atlantique, le nouveau président Joe Biden souhaite mettre en place une nouvelle réglementation afin de combattre le tabagisme.

Une nouvelle réglementation

En novembre 2020, durant sa campagne présidentielle, le président américain Joe Biden avait annoncé vouloir interdire le vapotage.

D’après un article publié dans The Wall Street Journal il y a quelques semaines, le gouvernement américain envisage une nouvelle réglementation. Elle ambitionne de réduire la nicotine dans les cigarettes classiques vendues aux États-Unis à des niveaux où elles ne créent plus de dépendance. Ainsi, le gouvernement américain veut encourager des millions de fumeurs à arrêter à l'aide des substituts moins nocifs. Comme notre précédent article le mentionne, la Nouvelle-Zélande prévoit également cette nouvelle réglementation.

La disparition du menthol

Jugé attractif pour les jeunes, le menthol est aussi pointé du doigt par les autorités américaines. La Food Drug Administration (FDA) doit répondre au tribunal avant le 29 avril à une pétition des citoyens visant à interdire le menthol dans les cigarettes de tabac. Selon la FDA, "les études montrent que le menthol augmente l'attrait du tabac et facilite la progression vers un tabagisme régulier, particulièrement chez les jeunes et les jeunes adultes" et d'après Janet Woodcock, cheffe par intérim de la FDA, le menthol "a des propriétés anesthésiantes qui aident à masquer la rudesse et l'irritation de la fumée de tabac". 

Or, concernant les produits du vapotage, les arômes classic et menthol sont les seuls écartés du mouvement "flavor ban" à l'initiative de Donald Trump qui voulait interdire les saveurs pour protéger les jeunes. Menée auprès de 35 000 adolescents américains, une récente étude publiée le 22 avril dernier dans The New England Journal of Medicine prouve que 19,6 % des lycéens (3,02 millions) et 4,7 % des collégiens (550 000) vapotent régulièrement en 2020 aux USA. C'est 1,8 million de moins qu'en 2019. L'étude montre en revanche une augmentation de l'utilisation des e-cigs à cartouches pré-remplies : 3 % des collégiens en 2019, et 15,2 % en 2020, ainsi que 2,4 % en 2019, contre 26,4 % en 2020 chez les lycéens. 

Des chiffres à mettre en perspective avec la réduction des risques. En 2019, le Pr David Levy avait exposé ses résultats de recherche lors du Sommet de la Vape. Ils révèlent que "le développement de la vape s'accompagne d'une accélération du déclin du tabagisme chez les adolescents et les jeunes adultes américains."

 Claire

Ajouter un commentaire

 (avec http://)