Le blog du Petit Vapoteur

Test de quatre concentrés Ladybug

Test de quatre concentrés Ladybug

07/04/2016  /   Le D.I.Y. , Les Tests du blog

Ladybug juice

 

Petite société du Nord de la France, Ladybug Juice fait parler d’elle de plus en plus avec ses créations maisons. Des recettes qui ont la particularité d’avoir des arômes made in USA. Lesquels ? Chut, c’est top secret. Voilà qui entretient une petite part de mystère autour de ces concentrés. Ladybug, la petite bête qui monte.

 

J’ai eu la chance de tester quatre de ces concentrés avec les conseils de M. Ladybug en personne, puisqu’il fournit de précieuses indications sur le temps de steep, les dosages. Des conseils qu’on aimerait trouver chez tous les fabricants. A bon entendeur…

Quatre concentrés très différents mais tous gourmands ! Testés en dripper avant toute chose (Aeronaut et Magma Reborn) du coton Fiber Freaks et du King Cotton ! Entre 0.50Ω et 0.70Ω dans tous les cas. Bases 50/50 et 10/90 dans certains cas et en 3mg de nico. Voilà, place au test !

 

Custard Ladybug

Base 10/90, 60 gouttes pour 10 ml (c’est beaucoup) et 3 semaines de steep.

Ce custard est fidèle à sa description, ne tournons pas autour du pot de miel. Crémeux, onctueux, vanillé et caramélisé à souhait. Avec une toute petite touche de pâtisserie vers la fin. Voilà ce que j’y ai trouvé et ma foi les fans de custard devraient s’y précipiter car c’est une réussite. J’aime beaucoup. C’est bien travaillé et il mérite votre attention.

 

Milky Milk

Base 10/90, 60 gouttes (encore) pour 10 ml  et 3 semaines de steep.

Je fais un gros dosage car c’est comme ça que j’aime mon diy. Les saveurs lactées sont très à la mode ces temps-ci. Comme il fallait s’y attendre, le Milky Milk est onctueux (en même temps avec du 10/90…) et fait un peu penser au lait concentré en tube mais sans le coté âpre qui râpe la langue. C’est doux comme tout et il y a une saveur de céréale pas trop prononcée. Idem pour le fruit, j’ai du mal à le trouver. Peut-être une fraise ? Avec moins de VG, j’aurais pu le trouver je pense. Bref, si vous aimez les liquides gourmands, ce Milky Milk pourrait aisément faire votre vape quotidienne. Pas écœurant, équilibré et pas trop sucré, c’est bon.

 

Ladybug

Base 50/50. 45 gouttes pour 10 ml et 3 semaines de steep.

Là, j’ai dû me planter  quelques part (bug!). Déjà, je n’aurais pas dû le faire en 50/50 mais en full VG. Après une semaine et demi de steep, je sens un goût onctueux de barbe à papa, du sucre et de la fraise. Puis, une semaine plus tard, du fruit rouge uniquement. Avec une dominante amère de cassis. Là, j’ai pas compris. Alors je l'ai fait gouter autour de moi et tout le monde s'est régalé. Verdict : barbe à papa ! La barbe à papa, c'est plus de mon âge ?

 

Butterfly

Plein de gouttes en 50/50 mais c'est bon aussi en 10/90 !

Mon favori ! Si en début de steep (4, 5 jours) le réglisse est bien présent devant l’agrume et c’est bon, une semaine de plus et c’est la douce fraicheur du citron qui s’installe. Effectivement on dirait bien les bonbons Pez boulottés dans ma lointaine jeunesse. Ce que j’aime dans cette recette c’est l’équilibre entre le sucré et l’acide qui ne domine pas le goût d’agrume et cette saveur très particulière qu’apporte le (la ?) réglisse. Une vraie réussite et un allday du moment pour moi.

 

Notez que je n’ai pas pu tester le Haloween et le Old School, le tabac custard de la bande. Tant pis.

 

Au final on a donc une gamme gourmande et complète très travaillée (avec amour) qui demande un peu de patience au niveau steep mais une patience qui vous récompensera, croyez moi. En bonus le visuel est vraiment très beau et l’équipe Ladybug Juice est à l’écoute de ses vapoteurs. Moi je dis bon vol à la coccinelle et à bientôt.

 

 

Les Ladybug sur Le Petit Vapoteur, c'est ici !

Pascal

  • Choix des recettes classique mais bien renouvelées
  • Il y en a pour tous les goûts
  • Préparation facile
  • Temps de steep raisonnables
  • Beaux visuels
  • Page Facebook sympathique
  • On attend la suite :-)

Ajouter un commentaire

 (avec http://)