Le blog du Petit Vapoteur

Boxs Wismec Reuleaux DNA200 et Reuleaux RX200, le test

Boxs Wismec Reuleaux DNA200 et Reuleaux RX200, le test

22/12/2015  /   L'actu du matériel , Le matériel , Les Tests du blog

Box Reuleaux DNA200 et Reuleaux RX 200

 

Cette année 2015 Wismec aura bouleversé le monde des mods boxs avec un modèle hors-normes qui n’aura laissé personne indifférent : la box Reuleaux. Une imposante box qui rassemble les toutes dernières avancées technologiques du moment en matière de vape.

La Reuleaux c’est avant toute chose un design que l’on doit à Jay Bo.  Artiste, designer et moddeur à qui on doit aussi le dripper Indestructible, le Tobh, des top-caps et autres drip-tip. Bref, pas n’importe qui…

Pour l’anecdote la Reuleaux doit son nom à un génie allemand de la mécanique et philosophe à ses heures : Franz Reuleaux. On lui doit des tas de choses qui ont révolutionné le monde industriel dont le fameux triangle de Reuleaux. Qui a inspiré la conception de moteurs révolutionnaires.

 

Le triangle de Reuleaux

On doit donc le nom de cette box à sa forme triangulaire. Triangle que l’on retrouve sous forme de logo sur la box avec 3 cercles. Des cercles qui sympbolisent les 3 accus que peut contenir la box Reuleaux. C’est tout ce qui fait la particularité de ce mod, son énorme autonomie et sa puissance conséquente. Le tour de force de Wismec est d’avoir réussi à concevoir un modèle avec 3 accus 18650 dans le coffre tout en assurant des qualités esthétiques certaines.

 

Deux boxs pour le prix de trois

Cette particularité se retrouve aussi bien sur le modèle DNA200 que sur le modèle RX200.

Car il y a une autre particularité avec la Reuleaux c’est que Wismec l’a décliné en deux modèles. Le modèle avec le chipset d’Evolv, le DNA200. Et le modèle RX200 avec le chipset de Joyetech. D’un côté le chipset américain le plus sophistiqué du moment. De l’autre la toute dernière version du chipset que l’on trouve dans la Evic VTC Mini. Soit, l’une des meilleures boxs mini du moment. Simplicité, efficacité, fiabilité.

 

Reuleaux DNA200

Le modèle équipé du DNA200 est le plus cher. Plus du double de la RX200. Effectivement le chipset américain est le plus sophistiqué. Tout est possible avec lui. Et acheter du Evolv c’est rentrer dans le club DNA avec sa cohorte de fans et tous ses bonus. J’en reparle plus loin.

La Reuleaux c’est comme un pavé qui aurait une excellente ergonomie. Il tient parfaitement en main car sa forme polygonale a été pensée pour faciliter la préhension et rendre le contact et la vape plus agréable. Large mais pas très haute : 83mm. Tenue à pleine poignée, on ne voit plus que l’atomiseur dépasser.

Alu

La box est entièrement en alu. Un alu épais. Il suffit de poser le capot (magnétique) un peu rudement sur une table pour entendre au bruit que c’est fait pour durer. Même les switchs sont en alu (et ne font aucun bruit).

Solide, oui, mais le poids est conséquent. Forcément. 149Gr toute nue, avec les 3 accus (chargés), un ato Subtank mini (rempli), on dépasse les 400 grammes ! C’est le prix à payer si on veut de la puissance et beaucoup, mais alors beaucoup, d’autonomie.

Si vous avez de la route à faire, cette box peut vous intéresser. 3 accus de 18650 avec, par exemple, 3000 mAh, c’est juste énorme en autonomie. Un aller Paris-Marseille ? Peut-être si on n’abuse pas du subhom.

''Plus''

L’espace pour loger les 3 accus est vraiment bien conçu. Un ''plus'' est gravé au-dessus de chaque logement pour ne pas se tromper et les accus ne bougent pas.

Les trous de ventilation sont en nombre. Il y en a également sur les côtés ce qui donne un petit côté requin à la box. La ventilation est parfaite et il n’y a pas à craindre de surchauffe.

Le choix des accus est crucial avec une telle box. IMR ou INR avec un ampérage minimum de 20, 25A. Et, surtout, des accus strictement identiques et en bon état et de charge égale. En effet, les accus, montés en série, serviront mieux la box et le contrôle de température.

C’est le moment de parler du chipset et du logiciel Escribe d’Evolv.

 

Escribe : usine à gaz

Je le disais, Avoir une Reuleaux DNA 200 c’est entrer dans le club d’Evolv. L’intérêt majeur du DNA 200, hormis ses qualités pour la vape, c’est qu’il est entièrement paramétrable et pilotable par l’utilisateur grâce au logiciel Escribe.

Escribe, c’est une usine à gaz qui calcule tout. De la température ambiante à celle de votre atomiseur. Des caractéristiques de vos accus, il est capable de vous montrer l’énergie que chacun de vos accus dépense. Voilà pourquoi les accus doivent être identiques, c’est parce que la box fournira de meilleurs calculs pour votre vape.

Plein de résistifs

Autre point essentiel, c’est la faculté d’Escribe de permettre le contrôle de température avec tous les types de fil résistif. Attention, je vois ceux qui seraient intéressés par du CT en kanthal, j’ai le regret de vous dire que le kanthal n’est pas le matériau qui donne le meilleur des résultats en CT. Le meilleur c’est le ni200, en tout cas pour l’instant. Mais cela n’empêche pas de s’amuser à en faire tant que vous maitrisez Escribe. Pour cela, ce sont des heures et des heures de tests et d’amusement qui s’annoncent si vous adorez ça.

Avec Escribe et le DNA 200, il est également permis de modifier entièrement, comme bon vous semble, l’affichage de l’écran OLED. Du début jusqu’à la fin. Il existe plusieurs méthodes mais même avec le petit logiciel Paint de Microsoft on peut obtenir des résultats sympathiques.

Et ce n’est pas tout.

En effet, Evolv chouchoute vraiment ses clients. Prendre les pouvoirs de votre box vous effraie ? Qu’à cela ne tienne, Evolv vous a concocté un guide de l’utilisateur d’enfer ! Un guide en video, un guide interactif en ligne (le guide vous suit pas à pas dans votre apprentissage) et un forum.

C’est dans ce forum que vous trouverez toutes les réponses (en anglais) à vos questions. Et aussi des contenus pour votre box que partagent les utilisateurs du DNA 200. Contenus graphiques pour votre écran mais aussi des paramétrages pour vos atomiseurs et drippers.

Car sur la Reuleaux DNA 200, vous pourrez enregistrer jusqu’à 8 profils d’atomiseurs et drippers. C’est l’un des autres intérêts du chipset, c’est sa capacité à reconnaitre votre ato préféré avec votre réglage préféré.

Astuce : pour tester d’autres fils résistifs vous devez télécharger le ‘’profil .csv’’ correspondant au type de fil que vous recherchez. Pour cela vous devez cliquez sur le lien ‘’custom materials’’

 

Mais revenons à la box Reuleaux.   

Dire que la puissance est au rendez-vous serait un doux euphémisme. Petit joueur, je n’ai pas réussi à pousser le TFV4 jusqu’à 200W. 150 watts c’est déjà énorme.

Je n’ai pas testé la box dans toutes ses possibilités parce qu’avec Escribe, c’est juste énormément chronophage.

Subtank mini en ni200, TFV4 en sexto et clapton coil, l’Aromamizer en kanthal 0.20 Ohms et j’en passe, à chaque fois on a envie de tout tester dans les moindres recoins. On s’y perd même.

Elle fait tout. De la vape ultra-puissante au roule-pépère, tout fonctionne tant qu’on sait l’utiliser.

D’ailleurs, en lui-même, le chipset n’est pas trop compliqué à adopter une fois qu’on s’est habitué à faire des locks/unlocks avec les switchs pour trouver le profil de son ato. 

Mais cette usine à gaz est aussi un bijou de technologie sur lequel on peut se reposer. Là je parle de l’énorme autonomie de la box qui vous fait oublier le mot  ‘’rechargement’’. Des heures agréables en perspective aux cotés de vos atos préférés.

Mettre le profil de l’atomiseur en mémoire et retrouver ses réglages est un luxe confortable auquel on s’habitue rapidement. Difficile de repasser à une autre box par la suite.

Par contre, c’est le poignet qui est soulagé quand on revient en box mini. Dieu que c’est lourd en fin de journée ! C’est le souci, c’est évident.

 Avant de se lancer dans l’aventure mieux vaut avoir les outils prés de soi pour bien commencer. En effet la notice Riquiqui ne vous apportera pas beaucoup d’aide. Tout se passe en ligne, et en anglais. Embêtant pour les non-anglophones.

Bref, la Reuleaux Wismec version DNA200 est un bijou technologique, une machine à vape exigeante pour la maîtrise mais excellente pour les résultats obtenus.

 

Quelques liens utiles pour bien débuter :

Les firmwares : http://www.wismec.com/product/reuleaux-dna200/

Escribe, le manuel d’Escribe et le Forum ici : http://www.evolvapor.com/dna200.php

Reuleaux RX200

 

Avec la box RX200 on change de décor. Et de design. En noir ou blanc et turquoise, la box rappelle les couleurs de la Evic VTC Mini chère à Joyetech mais on garde un corps en acier inoxydable. La box reste une Wismec costaude. On conserve aussi le chipset : 3 clicks successifs pour choisir le type de vape, c’est du Joyetech.

Evidemment avec le chipset Joyetech on peut mettre cette box dans presque toutes les mains puisque la vape se simplifie autrement qu’avec la DNA200. Le câble USB sert uniquement à mettre le firmware à jour et faire du passthrough. Le chipset se pilote facilement et le contrôle de température se fait en ni200, en titane et en stainless steel (inox316L) qui devient de plus en plus courant.

Joyetech touch

On retrouve sur le chipset la ‘’Joyetech touch’’ avec ses 3 cliks successifs pour changer de mode. Le chipset distingue 4 modes selon la notice (en français et pour une fois très bien traduit) :

Mode VW : Watts variables, c’est le mode classique sans contrôle de température

Mode TC-Ni : c’est le contrôle de température avec une résistance en ni200

Mode TC-Ti : c’est le contrôle de température avec une résistance en titane

Mode TC-SS : c’est le contrôle de température avec une résistance en Stainless Steel, soit l’inox 316.

Le contrôle de température sur la RX fonctionne bien malgré quelques pétouilles avec l’inox. Un léger dry-hit avec 30W à 250°C et une résistance à 0.89Ohms. Mais qui n’a pas duré, la box a rectifié le tir très vite. Avec le Ni200, aucun problème à détecter même à 200W. Le CT régule bien et ne fait pas du yoyo en interrompant la vape de manière abrupte. Très bien.

Inox ?

L’intérêt du CT avec de l’inox est simple. Cela autorise des résistances pas ultra-basses comme avec le ni200 et une taille de coil raisonnable. C’est-à-dire qu’on ne se retrouve pas avec une quinzaine de spires à placer dans la cheminée de l’atomiseur. C’est un plus confortable qui va bien à l’Expromizer V2 qui n’aime pas trop l’ultra sub-hom. Il n’est pas fait pour ça. L’inox, moins résistif que le nickel 200 s’accommode mal avec les watts trop forts. A 80W-100W le CT intervient souvent et la vape n’est pas très agréable.

   

Simple

Le ‘’pilotage’’ de la box se fait assez simplement. Pour une fois, je le répète, la notice est claire et apporte une aide non négligeable pour les premiers pas. Un exemple, en mode CT, 4 clicks successifs permettent de régler les watts. Simple.

Une petite déception, on ne retrouve pas l’excellente lisibilité de l’écran de la VTC Mini de Joyetech. Sur la Reuleaux l’affichage est plus petit et horizontal. Un écran plus large aurait été parfait.

Pour le reste on retrouve toutes les caractéristiques de la Reuleaux citées plus haut.

La RX 200 vaut surtout pour son excellente autonomie et sa simplicité d’utilisation. Du coup on peut, contrairement à la DNA 200, la conseiller à un quelqu’un qui a déjà une expérience dans la vape sans nécessairement être un cador ou un geek. Ce que j’apprécie aussi c’est l’excellente qualité de fabrication qu’on trouve sur les deux boxs. Bref, Wismec a fait un excellent boulot et tout le buzz autour de cette box est plutôt justifié selon moi.

 

Vous trouverez ici la dernière mise à jour du firmware. L’upgrade est ultra simple à faire. On clicke bêtement là où on nous demande de clicker.

Pascal

  • Pour la DNA200
  • Esthétisme de la box
  • Vape ultra polyvalente
  • Chipset abordable
  • Performance de l’autonomie
  • Qualité de fabrication
  • L’excellent logement pour les accus
  • Pour la RX200
  • Esthétisme de la box
  • Vape ultra polyvalente
  • Chipset abordable
  • Performance de l’autonomie
  • Qualité de fabrication
  • L’excellent logement pour les accus
  • Pour la RX200
  • Simplicité d’utilisation
  • Notice très claire (pour une fois)
  • Qualité de fabrication
  • Robustesse
  • Beau design
  • Le prix
  • Pour la DNA200
  • Le poids, forcément
  • Pratique de l’anglais indispensable
  • Notice quelconque
  • Avoir une connexion internet pour exploiter au maximum la box
  • Pour la RX200
  • Le poids (encore)
  • L’écran aurait mérité mieux

Voir tous les commentaires (1)

RIBU GIOVANNI

30/04/2016 21:26:04

BEL ARTICLE! Bravo pour ce travail remarquable

Ajouter un commentaire

 (avec http://)