Le blog du Petit Vapoteur

700 000 fumeurs en moins grâce à la vape

700 000 fumeurs en moins grâce à la vape

05/07/2019  /   L'actu , L'actu Société/Santé/Loi

700 000 fumeurs en moins grâce à la vape

Ce baromètre de Santé Publiqué France 2017 "Usage de la cigarette électronique, tabagisme et opinions des 18-75 ans" publié fin juin montre que la vape est un outil de réduction des risques dont l'efficacité a permis à un nombre important de Français de réussir leur sevrage tabagique. Il révèle également qu'une minorité (-1%) de vapoteurs ne sont pas des ex-fumeurs. 

Deux millions et demi d'adultes utilisent quotidiennement la vape

Selon l’Agence Sanitaire Française, les fumeurs qui deviennent vapoteurs consomment en moyenne dix cigarettes classiques de moins par jour. 700 000 ex-fumeurs quotidiens ayant arrêté de fumer depuis plus de six mois estiment que vapoter les a aidés à arrêter de fumer.
En 2017, quasiment tous les vapoteurs ont une expérience avec le tabagisme. Parmi les fumeurs quotidiens, 39,7% fument du tabac tous les jours, 10,6% fument occasionnellement, 49,5% sont d’anciens fumeurs. Et moins de 1% des vapoteurs quotidiens n’ont jamais fumé. La vape ne peut donc pas être considérée comme une passerelle vers le tabagisme. De même chez les jeunes qui ont d’abord expérimenté la cigarette classique et ensuite essayé la cigarette électronique. A ce sujet, le 26 juin dernier sur franceinfo, Marion Adler, tabacologue à l'hôpital de Clamart a déclaré : "Ce que l'on voit, en particulier en France, c'est une diminution du nombre de fumeurs de cigarettes chez les jeunes. Probablement, la cigarette électronique peut être une aide chez les jeunes à ne pas aller vers la cigarette ou à diminuer la cigarette".

Marion Adler poursuit : « "c'est une très bonne aide et  je le vois tous les jours chez les patients. C'est quelque chose qui aide vraiment à sortir du tabagisme. Ce qui tue, c'est le tabac. Il ne faut pas confondre les deux. C'est très important de savoir que l'on conseille la cigarette électronique à des gens qui veulent arrêter de fumer, cela peut être associé aux traitements validés et remboursés. Le but, c'est zéro cigarette." Le président de l'association SOS Addictions, William Lowenstein, la juge comme étant "actuellement le meilleur produit pour sortir du tabac". Pourtant, le baromètre révèle que la cigarette électronique est vue comme plus nocive par une part importante de la population française.

La cigarette électronique perçue comme plus nocive que la cigarette ordinaire

Victime de fake news, la vape est perçue par une part importante de la population comme plus nocive que la cigarette classique. En effet, en 2017, c’est la moitié des Français qui estiment que la vape est plus nocive que le tabac fumé. Cette perception est en hausse par rapport à 2014 ! 
Ainsi, 66,9% de la population sont favorables à l’interdiction de vapoter dans les lieux où il est interdit de fumer.

L’année dernière en Angleterre, là où la politique sanitaire est encourageante vis-à-vis de la vape, 25% des Britanniques pensent qu’elle est aussi, voire plus nocive que la cigarette classique. Sur le territoire européen, en 2017, 55% d'entre eux déclarent que la cigarette électronique est nocive pour la santé des vapoteurs. Cette perception est en hausse dans la majorité des Etats membres.
Outre Atlantique, ils étaient 50,7 % Américains à la considérer moins nocive que la le tabac fumé et en 2014, 43,1%. Un pourcentage qui doit sans nul doute être bas aujourd’hui. Depuis quelques semaines, San Francisco est la première ville américaine à proscrire la vente de produits de la vape sur son territoire...

Pour aller plus loin et sur le même sujet : 

Article France Bleu "700 000 Français ont arrêté de fumer du tabac grâce à la cigarette électronique" 
Article FranceInfo "La cigarette électronique est actuellement le meilleur produit pour sortir du tabac."

 Claire