Le blog du Petit Vapoteur
 Test du Samdwich RDA de Dovpo

Test du Samdwich RDA de Dovpo

26/01/2023  /  

Dovpo est en forme et nous le fait savoir ! N’étant jamais rassasiée, la firme de Shenzhen nous sort de sa musette le Samdwich RDA, un petit dripper single coil appétissant de 22 mm de diamètre.

Revue Samdwich Dovpo LPV
Orienté saveurs, il est équipé d’un drip-tip au format 510 et au niveau de la connectique, le pin positif dépasse suffisamment pour une utilisation sur méca hybride dans de bonnes conditions.
Revue Samdwich Dovpo LPV

Plateau du Samdwich RDA

Le plateau de montage du Samdwich RDA se veut simple et épuré, avec deux posts équipés d’ergots afin que les pattes de notre coil restent bien en place lors du serrage des vis.
Revue Samdwich Dovpo LPV deck

Autre petit détail qui est bien pensé : des guides sont usinés sur le haut des rebords du plateau afin de faciliter au maximum la mise en place de la résistance. Ils sont discrets, mais se révèlent efficaces, on y reviendra. Pour l’heure, concentrons-nous sur ce qui fait l’originalité de ce Samdwich.

Airflows

Sa particularité réside dans le fait que le flux d’air va entrer dans le baril par le haut, ce qui reste peu courant sur ce type d’atomiseurs. Le défi était taillé pour Across Vape, qui avec son Roulette RTA nous avait jadis déjà proposé un système original. Celui du Samdwich ne déroge pas à la règle ! En démontant le baril, on découvre notamment un top cap très original, qui propose quatre types d’ouverture.
Revue Samdwich Dovpo LPV airflows

On aura le choix entre un trou unique de 1.8 mm de diamètre, un cyclope de 1.8 mm x 3.6 mm,
Revue Samdwich Dovpo LPV airflows

Deux trous de 1.6 mm ou 4 trous de 1.25 mm.
Revue Samdwich Dovpo LPV airflows

On remarquera que les symboles correspondant à chaque configuration sont finement gravés sur les flancs du top-cap, au-dessus de chaque admission d’air.

Le baril du Samdwich, lui non plus, n’est pas commun : il est séparé en deux par un toit ! Vu de haut, on y distingue les deux admissions d’air ainsi qu’un orifice central qui constitue la base d’une cheminée.
Revue Samdwich Dovpo LPV airflows
À l’intérieur, on trouve une chambre d’atomisation réduite, taillée en forme de cône.
Revue Samdwich Dovpo LPV airflows

Ensuite, le principe de fonctionnement est très simple : le top-cap s’insère par le haut sur le baril et se tourne pour régler les airflows.
Revue Samdwich Dovpo LPV airflows

Le joint torique translucide est parfaitement calibré pour que la rotation du top-cap se fasse souplement.
Pour régler les airflows, rien de plus facile : il suffira d’aligner sur l’inscription ‘Samdwich’ gravée sur le flanc du baril le symbole correspondant à la position voulue.
Revue Samdwich Dovpo LPV airflows

Ici, le réglage est fait sur la position « 2 trous ».
Revue Samdwich Dovpo LPV airflows

Le système est ingénieux, c’est très pratique à l’usage : bien joué Dovpo/Across.

Montage

Dans un premier temps, la mise en place du coil ne pose aucun problème particulier : en posant son gabarit dans les guides prévus à cet effet, la résistance se place naturellement là où il faut.
Revue Samdwich Dovpo LPV montage

Ensuite, on choisira – ou pas – de surélever un petit peu la résistance, comme ceci.
Revue Samdwich Dovpo LPV montage

Ce n’est pas obligatoire, mais personnellement, je trouve que le Samdwich y gagne un peu au niveau du rendu.
Revue Samdwich Dovpo LPV montage

Pour le cotonnage, c’est très simple également : on taille ses mèches un peu plus larges que le plateau puis on garnit la cuve.


L’espace de travail étant très confortable, la mise en place du coton s’avère vraiment aisée.


La vape du Samdwich


La mise en place du baril sur le plateau a, elle aussi, été bien pensée : un petit système de décrochés permet au baril d’avoir une position fixe sur le plateau.
Revue Samdwich Dovpo LPV

Ainsi, les arrivées d’air seront toujours bien positionnées par rapport à notre coil.

Revue Samdwich Dovpo LPV

Il faudra néanmoins forcer un petit peu pour encastrer le baril, car l’unique joint torique du plateau est énorme. Mais l’avantage, c’est que le Samdwich est ainsi parfaitement étanche et capable d’embarquer une grosse quantité de jus à vaper : avec son système top-airflow, les risques d’oversquonk sont réduits à zéro. Ceux qui utiliseront ce Samdwich avec le pin BF fourni en spares seront ravis.
Revue Samdwich Dovpo LPV

Niveau rendu, top-airflow oblige, la vape restituée par le Samdwich RDA est plutôt atypique. Elle n’est pas moins bonne qu’avec un RDA side-airflow ou bottom-airflow, elle est juste différente : les saveurs sont bien présentes et fidèlement restituées, pour peu que l’on ait installé en amont un coil suffisamment calorifique, comme un Tri-core Fused Clapton de Coilology par exemple.
Revue Samdwich Dovpo LPV

Car bien que moyennement aérien quand il est ouvert à fond, le Samdwich RDA s’exprime au mieux lorsqu’il est équipé d’une résistance ayant une grosse surface de chauffe. Qu’on se le dise : le Samdwich RDA est un petit dripper qui ne ressemble décidément à aucun autre.

Renaud

  • - Usinage de qualité
  • - Facilité de mise en œuvre
  • - Pas d’oversquonk
  • - Les saveurs, avec un coil adapté
  • - Joint torique du plateau peut-être un chouïa trop épais

Ajouter un commentaire

 (avec http://)