Quelles précautions pour choisir son e liquide ?

Quelles précautions prendre pour choisir son e liquide ?

Si la cigarette électronique est indiscutablement moins dangereuse que le tabac, il peut être judicieux de prendre certaines précautions pour limiter les risques au maximum. Dans cette optique, choisir un e liquide de qualité et respecter certaines règles constituent un très bon début.

D’où peut venir le risque potentiel d’un e liquide ?

Comme nous l’avons vu précédemment, quatre éléments composent majoritairement le e liquide : le propylène glycol, le glycérol, la nicotine et les arômes.
Le propylène glycol (PG) présente une très faible toxicité par inhalation et il est d’ailleurs utilisé dans la Ventoline. Il peut parfois être mal toléré par le vapoteur, ce qui le conduira à choisir des e liquides avec un plus fort taux de glycérine végétale. Il existe aussi des personnes allergiques au PG, mais ces cas restent très rares (moins de 1% de la population serait concernée).
Le glycérol (VG) est lui aussi considéré comme très peu toxique en inhalation. Il est quasiment toujours bien toléré par le vapoteur.
Contrairement à ce que l’on peut entendre dire, la nicotine n’est pas cancérigène et n’est pas la cause du danger lié à la consommation de tabac. Elle aurait toutefois pour effet d’augmenter le rythme cardiaque et sa consommation entraîne bien entendu une dépendance. Malgré cela, elle reste absolument essentielle dans le cadre d’un sevrage tabagique. C’est d’ailleurs pour cette raison que l’on trouve de la nicotine dans l’écrasante majorité des autres substituts nicotiniques (patchs, gommes…).
Enfin, l’arôme est sans doute l’élément le moins bien connu dans un e liquide. Les agents aromatisants utilisés dans les recettes sont en effet de qualité alimentaire et leurs effets sont donc plus étudiés en ingestion qu’en inhalation. On sait néanmoins que la chauffe des arômes peut produire des aldéhydes, des substances toxiques issus d’une dégradation thermique. On retrouve ces substances dans la fumée de tabac, même si les quantités produites sont infiniment moindre avec une cigarette électronique. Il faut donc partir du principe que moins il y a d’arômes dans un e liquide, moins il y a de risques potentiels.
Pour savoir si une recette est fortement dosée en agents aromatisants, la durée de vie de la résistance peut être un bon indicateur. La dégradation thermique des arômes peut en effet créer une fine pellicule caramélisée sur la résistance qui va favoriser l’apparition précoce d’un goût de brûlé. Les e liquides gourmands sont connus pour produire cet effet, tout comme les e liquides incorporant des additifs sucrés (sucralose, éthyl maltol, vanilline…).

Quels sont les e liquides les moins dangereux ?

Depuis 2016, la directive européenne sur les produits du tabac fixe des règles relatives à la fabrication des produits du vapotage. Pour être commercialisés, les e liquides doivent d’abord être déclarés par les fabricants et les importateurs. En France, c’est l’ANSES qui est chargé de recueillir ces informations et de les analyser. Contrairement à ce que l’on peut parfois entendre, le marché de la vape est donc bien réglementé dans l’optique de protéger le consommateur.

La filière française a toutefois voulu aller encore plus loin en créant une norme AFNOR plus contraignante que les règles déjà en place. Cette norme a notamment pour vocation de garantir la véracité de la composition annoncée pour offrir aux vapoteurs des produits plus sûrs. Quatre fabricants français sont déjà certifiés : Alfaliquid, Dlice, The Fuu et VDLV

En fonction de ces éléments, on considère généralement que les e liquides fabriqués en France, et notamment ceux qui sont certifiés par une norme, peuvent légitimement être considérés comme étant plus sûrs que les autres. Les e liquides avec des recettes simples, contenant peu d’agents aromatisants et sans additif, sont également à privilégier. Il est en revanche difficile d’affirmer que certains e liquides sont plus dangereux que d’autres sans aucune preuve scientifique pour le démontrer. On parlera plus ici d’un principe de précaution. 

De son côté, Le Petit Vapoteur s’est toujours engagé à ne proposer que le meilleur à ses clients. L’entreprise noue pour cela des relations privilégiées avec les fabricants et veille à ce que leurs produits respectent les réglementations en vigueur. Elle reste également en alerte constante pour agir rapidement en cas de doute sur un e liquide ou sur une substance controversée.

Quelles sont les règles à suivre pour limiter les risques ?

Si vous souhaitez au maximum réduire les risques potentiels liés au vapotage d’un e liquide, voici quelques règles que vous pouvez suivre.

  • Limiter votre consommation de e liquide

Cela peut paraître évident, mais plus vous consommerez de e liquide, plus vous augmenterez votre exposition à des substances potentiellement toxiques. Comme pour tout, la modération est toujours la meilleure précaution. L’inhalation indirecte est donc à préférable à la chasse aux gros nuages. De la même façon, il vaut mieux vapoter avec un taux de nicotine élevé, plutôt que de le baisser et de vapoter plus.

  • Choisir un e liquide avec peu d’arômes

Plus d’arômes, c’est plus de substances et de réactions chimiques potentielles. Il est donc conseillé d’opter pour des recettes simples composées d’un ou deux arômes. Il faut aussi éviter les e liquides avec des saveurs trop sucrées, mentholées ou encore crémeuses qui sont souvent obtenues par l’utilisation d’additifs. Ces précautions ne doivent cependant pas être un frein trop important pour trouver le e liquide qui vous convient. Arrêter de fumer reste le principal objectif et la recette qui vous permettra d’y parvenir sera toujours moins dangereuse que la cigarette de tabac.

  • Choisir un e liquide de qualité

Plusieurs critères peuvent vous aider à trouver un e liquide de bonne qualité : pays de fabrication, certifications ou encore composition. Pour en savoir plus sur un e liquide, vous pouvez contacter le service client du site, mais aussi directement les fabricants. Ceux qui sont basés en France misent souvent sur la transparence et seront ravis de répondre aux questions que vous vous posez sur leurs produits.